vendredi 30 septembre 2016

NANTES (3) - l'ILE

Longue de cinq kilomètres, large d’un kilomètre, enlacée par les bras de la Loire, l’Île de Nantes est le lien entre le nord et le sud de l’agglomération

Initié en 2005, le projet d’aménagement du site des anciens chantiers navals est entré en phase opérationnelle en juin 2006
On y trouve :

- Les  ANNEAUX
De Daniel Buren et Patrick Bouchain (Quai des Antilles)




- Les Machines de l’île, un projet artistique, né de l’imagination de François Delarozière et Pierre Orefice, qui se situe à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes.

- Les grues Titan sont deux grues aujourd'hui désaffectées situées sur l'île de Nantes, conservées en témoignage du passé industriel du centre de Nantes. 
La grue jaune, appartenant jadis aux chantiers navals Dubigeon, et la grue grise, au Port autonome de Nantes-Saint-Nazaire, sont aujourd'hui la propriété de la Ville de Nantes. Le grue grise est classée monument historique.



mercredi 28 septembre 2016

Barcelone(3) - sur le toit de la Sagrada Familia

Nous continuons de visiter l'intérieur où le rôle de la lumière, combiné avec le rôle des colonnes et des fenêtres est à vous laisser  bouche bée.

 La construction est toujours en cours et son achèvement est prévu en 2026, pour le 100e anniversaire de la mort de Gaudi. 




Un ascenseur (2€) permet d'accéder au niveau 65m, on peut aussi emprunter les escaliers.
 La vue sur la ville et la Torre Agbar est magnifique.

L'escalier en colimaçon offre des perspectives surprenantes de l'architecture du temple.
On monte en ascenseur mais descente à pied !



lundi 26 septembre 2016

Barcelone (2) - la Sagrada (2)

Difficile de décrire l'intérieur...même en photos on n'arrive pas à retransmettre la surprise, l'étonnement voire le choc ressenti.
Tout est différent de ce qu'on a pu voir dans d'autres cathédrales ou églises... Les colonnes semblent ne plus s'arrêter, les vitraux qui laissent passer une lumière douce, on a tout le temps le nez en l'air d'ailleurs.




"Les piliers de la nef centrale sont structurés en arbre : les colonnes de base sont inclinées et se ramifient en branches et en feuilles. Les troncs des colonnes intérieures sont réalisés par des intersections successives de polygones en étoile. Ils se terminent par un chapiteau en forme de nœud elliptique d’où sortent des colonnes plus fines qui forment les branches. Les colonnes soutenant le transept et l’abside sont faites de porphyre, un matériau très résistant en provenance d’Iran."....la suite de la description technique ICI



vendredi 23 septembre 2016

NANTES (2) le château suite

A l’intérieur du palais ducal, le musée d’histoire de Nantes ...Le musée occupe 32 salles du château rénové.
 Jalonné de dispositifs multimédias, le musée présente plus de 850 objets de collection. 




 Un portrait de la ville en sept grandes séquences est présenté au public :
- Le château, Nantes et la Bretagne de l'Antiquité jusqu'au xviie siècle
- Nantes, fille du fleuve et de l'océan
- Le négoce et l'or noir au xviiie siècle
- Nantes en Révolution
- Un port colonial et industriel (1815-1940)
- La nouvelle forme d'une ville (1940-1990)
- Une métropole atlantique, aujourd'hui et demain




mercredi 21 septembre 2016

La Sagrada Famila - Barcelone (1)

La Sainte Famille est le monument le plus célèbre de Gaudi et le plus représentatif de son génie visionnaire. 

C'est aussi le symbole de Barcelone et la Cathédrale du troisième millénaire.

Le Temple expiatoire de La Sagrada Familia a été commencée l'année 1882 par l'architecte Francesc de Paula del Villar i Lozano, suite à des divergences avec les promoteurs il a abandonné la direction de l'oeuvre, laissant à peine commencée la crypte. 

En 1883, Gaudi prend la direction des oeuvres et il va ensuite consacrer toute sa vie à la réalisation de ce monument qu'il laisse inachevé en 1926 date de sa mort.




Premier diaporama avec la façade de la Passion et ses 4 tours.
 Les œuvres de cette façade ont déclenché de nombreuses polémiques en raison des sculptures de style contemporain bien loin du style réalisé par Gaudi sur la façade de la Nativité.



lundi 19 septembre 2016

GERONE (5) fin de la visite de la ville


Urbanisée au XIIIe siècle pour y tenir le marché, la Rambla est un magnifique espace tout en longueur, parallèle à la rivière Onyar, dont l'élément le plus caractéristique sont les portiques bas de plafond aux arcades irrégulières ; elle est depuis toujours la principale artère commerciale et de loisirs de Gérone. 


Sa conception actuelle date de 1885, et c’est l’œuvre de l’architecte municipal Martí Sureda. Elle est l’une des avenues les plus fréquentées de la capitale, avec des arbres, des terrasses sous les arcades, des nombreux restaurants...




vendredi 16 septembre 2016

NANTES (1) le château

Le Château des Ducs de Bretagne est le monument la plus ancien de la ville avec la Cathédrale.




Côté ville, c’est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines.
Côté cour, il abrite un palais ducal du 15e siècle en pierre de tuffeau, d’inspiration Renaissance, et d’autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècle. 

Le monument est l’œuvre de François II, dernier duc de la Bretagne indépendante.
Les travaux d’embellissement furent poursuivis par sa fille Anne de Bretagne, deux fois Reine de France par ses mariages successifs à Charles VIII et Louis XII.







mercredi 14 septembre 2016

GERONE (4) bains arabes

Leur structure imite les bains musulmans médiévaux.


 Leur existence est documentée dès le XIIe siècle. Il s'agit d'un espace rectangulaire ; derrière la porte d'entrée, la salle de l'apoditerium contient une piscine octogonale.
 Une petite salle donne accès au frigidarium ou salle froide ; se trouve ensuite la salle tiède ou tepidarium ; 
le caldarium, destiné aux bains chauds de vapeur, est en moins bon état de conservation.
 L'édifice est situé à l'intérieur du couvent des capucines.



lundi 12 septembre 2016

GERONE (3) voyage en Espagne

La cathédrale se dresse à l'endroit le plus authentique de la Força Vella.




 Construite entre les XIe et XVIIIe siècles, elle se compose d'un ensemble de murs et d'espaces de styles différents, du roman (cloître et tour de Charlemagne) au baroque de la façade et du grand escalier. 
Son élément le plus caractéristique est la grande nef (XVe-XVIe), dont la voûte gothique est la plus large du monde (23 mètres).



mercredi 7 septembre 2016

GERONE (2) voyage en Espagne

Sur l'emplacement de l'ancien couvent Sant Agustí,  la place de Gerone par excellence, un espace ceint d'arcades de style néoclassique et très fréquenté en raison de la présence de nombreux restaurants. En son centre, depuis 1894, se dresse le monument Gerone, 1809, dédié aux défenseurs de la ville et œuvre du sculpteur Antoni Parera.




Gérone a conservé intacts de nombreux recoins médiévaux et modernes. C'est le cas de l'espace que délimitent l'église de l'ancien couvent Sant Martí (XVIIe), avec la façade et le grand escalier baroque qui la précède, et le Palais Agullana (XVIe-XVIIe), dont la grande arche couverte et oblique constitue une des icônes de la ville.




lundi 5 septembre 2016

GERONE (1) voyage en Espagne

 Gerone se distingue par les spectaculaires maisons de l'Onyar, dont les façades aux vives couleurs surplombent la rivière.




Passer le pont pour entrer dans la ville médiévale.

La  cathédrale de Gérone est l'un des édifices gothiques les plus représentatifs de la ville, en raison surtout de son  clocher (XIVe-XVIe). 


Par contre, tout à côté, le monastère bénédictin (XIIe), aujourd'hui transformé en musée, est un exemple des ensembles romans de Catalogne avec la chapelle Sant Nicolau toute proche, qui fait actuellement office de salle d'exposition.





vendredi 2 septembre 2016

RENNES fin de la visite

Dernier tour de ville...


 Le palais du commerce
L'imposant palais est bâti entre 1885 et 1929 par J.-B. Martenot puis E. Le Ray. Voulu par le maire E. Le Bastard, pour embellir la ville au sud, il accueillait Bourse du Commerce, postes et télégraphes.

Place ste Anne
Les maisons colorées à pans de bois, gothiques ou Renaissance, y entourent une église néogothique et jouxtent le couvent des Jacobins (rue de l'Échange) : là, Anne de Bretagne se fiança avec le roi de France.
Cette place agréable, très fréquentée par les étudiants, est bordée de rues animées.




Rue aux Foulons
 Le nom de cette rue indique simplement qu’elle était généralement habitée par les ouvriers foulons.
Au no 19 de la rue aux Foulons on remarque, faisant légèrement saillie sur l’alignement, une maison à façade de granit, flanquée à son angle nord-est d’une tourelle en encorbellement : c’est l’ancien hôtel de Robien qui était au XVIIIe siècle la somptueuse demeure du président Christophe-Paul de Robien, savant et intelligent collectionneur.





=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
Fin de la visite de Rennes certes,
 mais des découvertes à venir si vous voulez bien...

et pour Khanel qui nous demande quelle est notre passion, je dirai les voyages entre autres..une photo prise à Buenos Aires