mercredi 30 septembre 2015

CAMBO LES BAINS

Encore auréolé du succés de sa pièce Cyrano de Bergerac , Edmond Rostand tombe gravement malade et un ami  lui conseille de se soigner au doux climat de Cambo les Bains.

 Venu pour quelques mois avec sa femme Rosemonde Gérard, et ses deux enfants Maurice et Jean, il tombe éperdument amoureux du Pays Basque , et décide de s’établir à Cambo les Bains, l’endroit qui lui a redonné la santé.

 

CAMBO LES BAINS

 

 Il conçoit la maison et les jardins de ses rêves à la manière d’un décor de théâtre . Rien n’est trop beau pour ARNAGA  villa qui appartient désormais à la ville.

Lors de notre visite il pleuvait, les jardins de la villa Arnaga étaient en cours de restauration et photos interdites dans la maison d'Edmond Rostand.

Donc juste un petit aperçu...

 

lundi 28 septembre 2015

USTARITZ - pays basque

Ustaritz est un village qui s'étend sur les deux rives de la Nive.

 

 Autrefois l’église se trouvait dans le cimetière mais celle-ci s’est effondrée en 1861. Sur son emplacement fut édifiée une petite chapelle, mais elle est de nos jours abandonnée.

 

 USTARITZ - pays basque

L’église Saint Vincent est de style  néo-gothique, elle présente cependant des particularités qui ont permis de la classer à l’inventaire du patrimoine national.

 On peut citer la galerie en fonte et surtout la fresque  d’André Trébuchet

l'Institut culturel basque siège au Château Lota.

 

vendredi 25 septembre 2015

ARCANGUES 3

Avant de quitter Arcangues, j'ai fait un détour pour voir l'école  et la mairie aux jolis volets bleus. Encore un tour sur la place puis nous repartons. Nous voyons une ruine, nous entrons dans le jardin !

 

ARCANGUES 3

Quelques statues ça et là  oubliées et une belle vue sur le pays.

et des violettes....

 

 

mercredi 23 septembre 2015

ARCANGUES 2

Après avoir fait le tour de la place allons au cimetière :

Luis Mariano vint s'installer à Arcangues en 1961. Il y est enterré. Sa tombe semble toujours très fleurie.

 

ARCANGUES 2

Au pied du cimetière s'étend un magnifique panorama...

L'église d'Arcangues a probablement été édifiée à la fin du XIIème siècle ou au début du XIIIème siècle. L'édifice fut certainement remanié au début du XVIème siècle.

Ses galeries en bois sculpté qui datent du début du XVIIIème siècle comptent parmi les plus belles du Pays Basque.

 

 

 

lundi 21 septembre 2015

ARCANGUES - pays basque

Arcangues, beau village de France, situé à quelques kilomètres de Biarritz.

ARCANGUES - pays basque

Nous arrivons tout d'abord sur une grande place où un fronton nous fait face (ce jour là prévention routière pour les élèves, cela a ravivé quelques souvenirs !!).

A notre gauche, une auberge avec d'imposantes tables en pierre !!

Des sculptures, des pierres, des statues, des mosaïques, des bancs embellissent le coin.

 

 

Article programmé ......

samedi 19 septembre 2015

BIOT (2)

Suite de notre balade dans BIOT. Bien se chausser car autrefois toutes les rues étaient pavées, comme les calades.

Calade : du provençal "calado" qui a deux sens : celui de "descendre", comme dans

"Calade des Migraniers", ou  comme dans : "Eh Manu ! Tu cales !"

et celui de "rue pavée avec des galets calés dans du sable".

 

BIOT (2)

Au 18e siècle, ce sont les corps de métiers implantés dans ces rues qui imposent leur nom : la rue des Orfèvres, la rue de la Poissonnerie, la rue de la Vieille Boucherie.

Un four à pain communal, installé à la fin des années 30, est resté en activité jusqu’au milieu des années 80. Il est directement issu des carrières de Biot.

 

Sur une terre riche en argile, sable, manganèse et cinérite (pierre à four), la poterie biotoise a trouvé depuis longtemps les conditions favorables à son expansion. Jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, les jarres de Biot jouirent d'une grande renommée et étaient largement exportées par les ports d'Antibes et de Marseille.

 

vendredi 18 septembre 2015

BIOT (1)

Biot est située entre Cannes et Nice, plus précisément elle est limitrophe d'Antibes.

 

Les ruelles étroites du village témoignent d'un riche passé en évènements historiques, Biot ayant été successivement fief des Templiers puis des Chevaliers de Malte.

 De sa reconstruction en 1470 subsistent une architecture aux voûtes si particulières, portes fortifiées et pierres gravées.

BIOT (1)

 

Trois portes donnaient accès au village : la porte du plus haut dite de Sainte Antoine aujourd’hui disparue ; la porte basse dite des Tines (1565) et la porte du mitan dite des Migraniers (1566) Constitués de moellons parfois de grandes dimensions, ces remparts montrent la particularité des matériaux  disponibles dans le sous sol local.

Située rue des Tines, cette porte est intégrée à un ensemble urbain constitué d’une tour qui présente la grande particularité d’être carrée et  la présence d’un lavoir .

 

mercredi 16 septembre 2015

ESPELETTE 2

Les barons d' Ezpeleta firent bâtir un château vers l'an 1000, et furent maîtres de l'actuel jusqu'en 1707 après extinction de la branche familiale de France en 1694.

ESPELETTE 2

Le château est aujourd'hui le centre de la vie administrative, culturelle et sociale d'Espelette, en abritant au rez-de-chaussée, le secrétariat de Mairie, la salle du conseil municipal, les bureaux sociaux . Le premier étage se partage entre l'Office de Tourisme et la bibliothèque.

 

L 'église St Etienne a bien l'allure d'une forteresse par l'épaisseur des murs et de ses contreforts. 

 

 A l'intérieur on trouve un retable du XVIII e siècle à deux registres, avec niches à coquilles garnies de statues bois doré; au centre un grand tableau représentant la lapidation de St Etienne. 

 Le cimetière est intéressant par ses discoïdales, par quelques stèles tabulaires et des plates-tombes.

 

lundi 14 septembre 2015

ESPELETTE (1)

Espelette est un village 

 surtout connu pour ses PIMENTS.

Le piment  semble avoir été introduit en terre basque autour des années 1600 par quelque navigateur de retour d'Amérique du Sud.

 

ESPELETTE (1)

En tant que condiment, il a d’abord été employé dans le chocolat, Bayonne étant, au 17ème siècle, la première ville chocolatière du royaume de France.

C’est d’ailleurs au milieu du 17ème siècle qu’on débute la culture du piment d’Espelette dans la ville d’Espelette. Au 18ème siècle, on en recouvre les jambons avant séchage.

 

Il entre dans de nombreux plats typiques du Pays Basque, par exemple : le Marmitako, la Piperade à l'Ibaïona, l'Axoa d'Espelette, etc.

 

samedi 12 septembre 2015

CASTELLAR (2)

Le moulin a été créé en 1948, à la sortie de la seconde guerre, à l’initiative des habitants réunis en Syndicat Agricole, et porté par leur Maire. Il s'agissait notamment de créer des emplois sur place et d'encourager la récolte et l'exploitation des oliviers. 

 

CASTELLAR (2)

Le moulin fonctionne du 1er novembre jusqu’à mi-mars pour les récoltes très tardives. La trituration est facturée au kilo . Si on attend, les olives s'assèchent, perdent leur eau et pèsent moins lourd. Mais l'olive craint le gel et il ne faut pas trop attendre. 

La gestion est communale, autrement dit, les employés sont municipaux. Chaque récoltant amène ses produits et il récupère l'huile d'olive de sa récolte, éventuellement mélangée avec les récoltes d'avant et après mais en quantité calculée au prorata de la quantité qu'il a déposée.

Chaque année, une moyenne de 15 tonnes d’olives passent sous les presses du moulin de Castellar.

 

Dans la région, on cultive notamment l'olive noire de Nice ou cailletier. On la récolte tardivement, quand l'olive est noire, ce qui donne une huile particulièrement douce.

 

vendredi 11 septembre 2015

CASTELLAR (1)

 

Le village actuel a été fondé par une convention passée le 30 septembre 1435 entre les seigneurs du lieu, les comtes de Vintimille-Lascaris et les habitants du « Vieux Castellar ».

 

CASTELLAR (1)

La convention dit : « qu’ils bâtissent en l’espace de cinq ans, vingt-neuf maisons de même hauteur et de même largeur, les fortifient par une enceinte extérieure, et les habitent avec leurs familles en loyaux et fidèles sujets. »

Les Lascaris-Castellar ne prêtent hommage à la Savoie qu’en 1468 mais deviennent la « principalissima famiglia ». 

Du 12e siècle à la Révolution, Castellar appartient à la même famille.

 

 

 

la suite de l'histoire : (http://www.castellar.fr/index.php?id=4174)

jeudi 3 septembre 2015

PONT DE GAU (1)

http://i39.tinypic.com/wstz5d.jpg
Les trois marais du parc ornithologique étaient la propriété du mas d'Icard. A l'époque, ils étaient utilisés pour la chasse au gibier d'eau. André Lamouroux a acquis dans les années 60 les deux petits marais de Pont de Gau. Le marais de Ginès a été donne par la famille Fabre à la fondation du Parc Régional de Camargue, il est loué par le parc ornithologique depuis 1987.



Des volières abritent des oiseaux dont l’état ne permet pas de survivre dans la nature (handicapés, imprégnés…). Un programme de reproduction est mis en place pour chaque espèce .
Tous les jeunes issus de cette reproduction sont ensuite systématiquement relâchés.

DIAPORAMA (ce jour-là, temps très gris ...)

camargue 2010 1
envoyé par chevrette13. - Voyage et découverte en vidéo.                                    Demain, article AFRIQUE DU SUD, suite ...                                          http://i40.tinypic.com/28junoz.jpg

mardi 1 septembre 2015

Bleu de France (1)

Dimanche 02 Mai 2010 , temps gris, pluvieux, idéal pour visiter un bateau de croisière à quai, dans le port de Marseille.
http://i41.tinypic.com/dnhyyx.jpg

                                                                                                       clic





Notre agence de voyage nous a proposé de visiter gracieusement ce bateau, croisière à la française.

Accueillis par un membre du personnel, nous avons visité en premier lieu, les cabines, les suites, l'espace boutique, casino

INVITATION à la VISITE (1)













http://i42.tinypic.com/287145u.jpg




                                      " je profite de cet article  pour vous annoncer
                         que je vais m'absenter .
                         Nous sommes invités chez des amis
                        connus en voyage et d'autres connus par le blog
                        Je vous raconterai tout cela.
                                 
                                            J'ai programmé le blog (Afrique du sud, Camargue, visite du bateau ...)"

http://i40.tinypic.com/a0h3dx.jpg




Demain :   article Afrique du sud

La Pastorale (2)

http://i47.tinypic.com/oka0bs.jpgChichourle, le valet de ferme
encadré
par 2 bergers










http://i46.tinypic.com/33vp6cl.jpg

Simonnette
et
Simon







Suite ...

Pastorale2_0001
envoyé par chevrette13. - Explorez des lieux exotiques en vidéo.

La Pastorale (1) Marseille 2010

http://i47.tinypic.com/wjxds5.jpg

Sous les voûtes, le théâtre La Compagnie du Lacydon, créée en 1905, aborde tous les styles de théâtre par le biais d'un répertoire varié.
Dans les années 50, elle a transformé la chapelle qu'elle occupait, située à côté de l'Hôtel Dieu, en théâtre du même nom, où elle accueille également d'autres troupes de professionnels et d'amateurs.
 Un lieu historique, puisqu'il a conservé ses murs et plafonds d'origine, (voûtes à ogives croisées du XVIème siècle), procurant aux spectacles un charme indéniable.


Mon amie fait partie de la chorale
nous sommes allés la voir Dimanche 17/01/10 dans la pastorale ...
1er extrait

la pastorale 1_0001
envoyé par chevrette13. - Découvrez de nouvelles destinations en vidéo.

GASSIN les confitures





LA MAISON DES CONFITURES
je vous conseille de faire le détour si vous vous trouvez dans le secteur.(GASSIN - Var)

Petite maison où l'on fabrique une grande variété de confitures, si grande qu'on ne sait plus laquelle goûter, laquelle acheter !!!

De plus accueil chaleureux, on m'a autorisée à photographier le laboratoire où sont cuisinées ces confitures qui sortent de l'ordinaire !

Quelques photos ci-dessous et le lien de la boutique (avec adresse) aucun intéressement pour moi si ce n'est que de vous faire partager cette découverte.
lien :http://www.maisondesconfitures.com/



chaudron magique et non chaudon !!!

SAINT MAXIMIN (2)

La Basilique
En 1295, Charles II d’Anjou fait procéder à des fouilles sur le lieu que la tradition désigne comme le tombeau de Marie-Madeleine, et y découvre des ossements. ( voir articles publiés sur la grotte de la Ste Baume ICI )

 Il obtient du pape l’autorisation d’édifier une église majestueuse pour le culte de ses reliques. La construction dura plus de deux siècles mais l’édifice resta inachevé, ce qui ajoute encore à sa mystérieuse beauté.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN3887Copier_zps1c191110.jpg
 Vaste vaisseau gothique aux structures simples mais puissantes, conçu pour accueillir les foules de pèlerins, ses dimensions sont impressionnantes.
 La nef, élevée à 29 mètres sous clef, s’étend sur une longueur de 72,60 mètres pour une largeur de 13,20 mètres et se compose de neuf travées.
Elle renferme un précieux mobilier. On remarque tout particulièrement dans la nef,  dans le choeur, une gloire en bois sculpté doré figurant le Ravissement de Marie-Madeleine, classée Monument Historique.

Le Thor

Après être  l'Isle sur la Sorgue, nous sommes allés tout à côté : Le thor et à Gadagne dans le Vaucluse.
  Le château de Font-Segugne à Châteauneuf de Gadagne est un lieu symbolique de la culture provençale.

C'est ici en 1854 que fut fondé le Félibrige , mouvement de renaissance de la littérature provençale, initié par Frédéric Mistral (futur prix Nobel) et ses compagnons de l'école d'Avignon.

Peit aperçu de ces deux villes :
DIAPORAMA

THOR.GADAGNE_0001
envoyé par chevrette13. - Voyage et découverte en vidéo.

Les grottes de Thouzon

La Grotte de Thouzon découverte le 23 janvier 1902



Elle se situe au coeur du Pays des Sorgues à proximité de l'Isle sur la Sorgue.






Diaporama


grottes de Thouzon_0001
envoyé par chevrette13. - Explorez des lieux exotiques en vidéo.

Fête à Monieux

Journée au programme (06/09/2009) :
défilé médiéval, cérémonies des confréries (Ordre du Petit Epeautre et des Côtes du Ventoux),
 numéro de haute école avec chevaux frisons,
 spectacle d'aigles et de rapaces en vol libre.

Toute la journée : campement médiéval composé d'échoppes, animations médiévales (combats, scénettes, musique,...)

et artisans ...


DIAPORAMA /SPECTACLE

Fête à Monieux_0001
envoyé par chevrette13. - Explorez des lieux exotiques en vidéo.

Monieux - la ville (Vaucluse)

Monieux est un village médiéval situé entre Ventoux et Luberon avec en contrebas, la Nesque (paisible rivière).
La commune est le point de départ de nombreuses routes touristiques offrant des vues panoramiques grandioses et de multiples

chemins de randonnées à travers garrigues, forêts de chênes, combes profondes qui enchanteront les randonneurs et amateurs
de nature.

Chaque année, le 1er dimanche du mois de septembre, la fête du petit épeautre organisée dans un cadre médiéval par le Comité

des Fêtes, invite les visiteurs à découvrir les multiples qualités de cette  céréale.





foire d'artisanat d'art et de produits du

terroir.



















PETITE VISITE  DE LA VILLE DANS LE DIAPORAMA (la fête dans le prochain diapo)


Monieux_0001
envoyé par chevrette13. - Voyage et découverte en vidéo.

Fête du petit épeautre

Chaque année, le 1er dimanche du mois de septembre, la fête du petit épeautre organisée dans un cadre médiéval par le Comité des Fêtes, invite les visiteurs à découvrir les multiples qualités de cette authentique céréale.




C'est l'ancêtre du blé, celui que consommaient les Gaulois. On en retrouve des traces jusqu'à 9000 ans avant JC !
Le petit épeautre donne un grain tendre, qui peut être consommé tel quel, comme du riz, et a des valeurs nutritives supérieures au grand épeautre. Il est notamment très riche en magnésium, en phosphore et en calcium (autant dans 100g de grain que dans deux verres de lait !), et contient les huit acides aminées essentiels.


http://chevrette13.eklablog.com/le-petit-epeautre-a-monieux-vaucluse-a47238763

Train de la Rhune (2)

Nous arrivons au sommet.  

On trouve une auberge espagnole, de quoi prendre un bon chocolat chaud pour se réchauffer avant la descente !! 

 

Train de la Rhune (2)

Mais avant , nous profitons de la vue sur la France et l'Espagne.

Tout en haut se dresse aussi un  monument en mémoire de l’ascension de l’impératrice Eugènie (la femme de Napoléon III).

Et dans le ciel on peut voir  planer  des rapaces....

 

VILLEFRANCHE sur Mer

Villefranche sur mer, ville maritime de la Côte d'Azur , elle est devenue un des ports majeurs de la Côte d'Azur, lieu d'escale de nombreuses croisières.

 La Citadelle  est construite à partir de 1554 sur des plans de Gian Maria Olgiatti ingénieur italien à la solde de Charles Quint.

 

 

VILLEFRANCHE sur Mer

Elle a donc  été construite pour prévenir tout assaut venant de la mer car en 1543 c'est la guerre sur le rivage, les 110 galères de Barberousse débarquent à Villefranche, razziant, brûlant et dévastant tout sur leur passage.

...................

En 1981, le conseil municipal décide d’y installer le centre administratif (Hôtel de Ville, police municipale) et un centre culturel (Musées, Auditorium, Théâtre de Verdure).

 

BEAULIEU sur Mer

Beaulieu sur mer est une station balnéaire "chic" de la côte d'Azur. Voici quelques édifices du diapo :

 

Le Palais des Anglais

Construit en 1885, c’était à l’époque la quintessence du secteur hôtelier avec une clientèle avant tout étrangère. Dans l’entre deux guerres, le Duc de Connaught, fils de la Reine Victoria et citoyen d’Honneur de Beaulieu-sur-Mer, avait ainsi l’habitude d’y descendre.

C’est un des premiers hôtels de Beaulieu-sur-Mer.

BEAULIEU sur Mer

 

Le Bristol

C’était un luxueux hôtel ouvert en 1899. Le Bristol est né de la volonté d’un célèbre fabricant de meubles londonien, Sir Blundell Maple. Il accueillait des personnages célèbres tels que le Prince Louis Napoléon, la Duchesse d’Aoste. Sa renommée fut quelque peu ébranlée à la suite d’un incendie en avril 1911.

 

La Rotonde

Construite par les mêmes architectes que le Bristol, elle fut dans le temps le restaurant du palace le Bristol. Elle se présente sous la forme d’une grande salle circulaire à absides vitrées, coiffée d’une coupole à pans coupés. Elle symbolise le raffinement et l’art de construire de la Belle Epoque.

 

 

une photo pour KHANEL 

un rond, un cercle...

 

BEAULIEU sur Mer

AINHOA - pays basque

En partie reconstruite au XVII e siècle, l’ancienne bastide d’Ainhoa, datant du XIII e siècle, est conçue comme un village-rue  : des maisons très profondes formant un alignement continu de chaque côté de la rue et séparées par des andrones (rues) destinés à éviter la propagation des incendies et à faciliter l'écoulement de l'eau.

 

AINHOA - pays basque

Edifiée au XIIIème siècle, l’église Notre Dame de l’Assomption et son clocher carré à quatre étages domine le bourg.

Les murs épais sont percés de meurtrières encore visibles qui laissent penser que ce lieu de culte pouvait servir de refuge à la population en temps de guerre. 

Intérieurement, l’église d’Ainhoa présente les caractéristiques essentielles de l’architecture religieuse labourdine : une seule nef, sans piliers, couverte en charpente, ainsi que des étages de tribunes, appelées galeries.

 

AINHOA (2) - pays basque

Nous poursuivons la visite d'Ainhoa qui fait partie de la province basque du Labourd.

Le Lavoir :

 

AINHOA (2) - pays basque

En 1858, Napoléon III et Eugénie Impératrice des français sont descendus de voiture à hauteur de la fontaine «Alaxurruta». 

 

Ils ont ensuite continué leur excursion à pied, avec leur cortège, jusqu'au pont de Dancharia.

Après avoir visité le village bastide on peut y acheter des espadrilles ou bien un bouffadou.