lundi 29 juin 2015

Saint Jean de Luz (1)

Sur la place Louis XIV à Saint Jean de Luz se dresse une belle maison d’armateur du XVIIème siècle, connue sous le nom de Maison Louis XIV, car c’est là qu’a logé le jeune roi pendant 40 jours, en mai et juin 1660, lors de son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche, la fille du roi d’Espagne.

 

Saint Jean de Luz (1)

 La place Louis XIV est un lieu de vie et d'animations. Les peintres locaux exposent leurs toiles, les nombreuses animations (danses basques, chants basques, ...) rythment toute la saison estivale. La place louis XIV s'est également le début des rues piétonnes.

C'est en flânant dans ces rues que vous pourrez acheter le gâteau basque.

Signé de Lauduru, la croix basque, Etxeko Bixkotxa (aussi parfois nommé pastizia), le célèbre sablé fourré de confiture de cerise noire ou de crème pâtissière est l’un des signes les plus évidents de l’appartenance basque.

 

vendredi 26 juin 2015

MONACO - jardins (1)

Ce sont les premiers jardins publics créés dans la Principauté. Aménagés sous le règne du Prince Honoré V, ils sont suspendus à la paroi sud-est du Rocher et proposent de belles promenades à travers de petits chemins serpentant au coeur d'une flore méditerranéenne luxuriante.

 

MONACO - jardins (1)

 On peut également y admirer quelques statues en bronze dont celle érigée en 1951 en hommage au Prince Albert 1er de Monaco bravant la tempête,  à la barre de son navire  en hommage  pour son dévouement à l’océanographie.

Un autre statue à découvrir : Keld Moseholm Jorgensen, "Fille sur une chaise", 1981.

 

 

mercredi 24 juin 2015

MONACO - ville haute (2)

Nous continuons notre balade dans  Monaco-ville.

Tout près de la cathédrale on trouve le palais de justice

Ce palais fut érigé au début de 1924 sur l'initiative personnelle de S.A.S. Le Prince Louis II et inauguré le 1er mai 1930. 

MONACO - ville haute (2)

 

Non loin, la chapelle de la Miséricorde.

Monaco-ville est constituée de résidences anciennes le long d’étroites ruelles communiquant entre elles par des passages voûtés.

 

 

 

lundi 22 juin 2015

MONACO - ville haute (1)

Monaco-ville ou vieille ville

C'est la partie la plus ancienne de la principauté, que l'on appelle aussi communément « le rocher ». Ce quartier regroupe l'essentiel des institutions politiques du pays : le Palais Princier, la Mairie, le Gouvernement, le Conseil national (parlement de Monaco), le Conseil communal, les tribunaux et une prison (accrochée au Rocher).

 

MONACO - ville haute (1)

 

Construite en pierres blanches de la Turbie, en 1875, sur l'emplacement d'une ancienne église du XIIIème siècle dédiée à Saint Nicolas, La Cathédrale de Monaco est un monument impressionnant de la Principauté. C'est ici que se sont mariés le Prince Rainier III et la Princesse Grace de Monaco et que sont enterrés de nombreux Princes et Princesses. 

 

 

jeudi 18 juin 2015

BIARRITZ (3)

Le Rocher de la Vierge

Le Rocher de la Vierge est un incontournable de Biarritz. Une passerelle métallique attribuée à Eiffel mène au rocher, qu’on pourra traverser grâce à un petit tunnel. La jetée est un vestige du Port du Refuge que Napoléon III essaya de construire mais que les vagues détruisirent. Ce rocher doit son nom actuel à la statue de la Vierge érigée à son sommet en 1865, en honneur aux baleiniers biarrots victimes de tempêtes.

 

BIARRITZ (3)

Le rocher de la Vierge est une visite incontournable de la ville de Biarritz. Véritablement sculpté dans la roche, le rocher s'avance vers la mer.

La légende raconte que des baleiniers biarrots voulant rentrer au port furent pris dans une violente tempête et luttèrent désespérément durant des heures contre les flots. C’est alors qu’une lumière les aida à revenir au port. Les rescapés décidèrent d’ériger une statue de la Vierge sur cet îlot qui semble défier l’océan.

 

 

 

lundi 15 juin 2015

BIARRITZ (2)

L'église sainte Eugénie

 

Depuis 1764 existait près du Port Vieux une petite chapelle Notre Dame de Pitié, sanctuaire des marins. Détruite par un incendie en 1855, elle fut reconstruite  dans un style néo-gothique et dédiée à Sainte Eugénie patronne de L'impératrice.

Elle fut inaugurée le 11 avril 1903.

BIARRITZ (2)

 

Les murs à l'intérieur sont en pierre bleue d'Arudy et en pierre d'Angoulême à l'extérieur. La crypte abrite la tombe du curé Gaston Larre, premier curé de la paroisse en 1884 et qui avait décidé la modification de la petite chapelle originelle. 

 

 

 

jeudi 11 juin 2015

BIARRITZ (1)

Biarritz est la première côte rocheuse depuis l'estuaire de la Gironde mais également des plages landaises. Sa côte rocheuse offre à la ville une baie splendide avec des petites criques, abris naturel face à l'océan Atlantique.

BIARRITZ (1)

 

Station balnéaire réputée depuis le XIXe siècle, elle était constituée d'un tout petit village de pêcheurs de baleines (dès le XIe siècle) quand Victor Hugo la découvrit en 1843. Il évoquait déjà le risque de la voir devenir une ville balnéaire.

Dans le diaporama, le port des Pêcheurs, la fameuse villa Belza près du pont du diable....

 

 

 

 

 

lundi 1 juin 2015

LA BASTIDE CLAIRENCE (1) dans les rues

La Bastide-Clairence, village basque classé "plus beaux villages de France" dévoile  les bâtis caractéristiques des bastides. 

 

LA BASTIDE CLAIRENCE (1) dans les rues

Ses maisons très typiques arborent les styles labourdin  :

des maisons à mur pignon, avec toit à deux pentes, façade à colombages de couleur rouge ou ........ verte sur encorbellements, fenêtres à meneaux et linteaux sculptés,

et navarrais :

avec un toit à 4 pentes et des portes en arc de voûte.

La commune, autrefois dénommée Labastide-Clairence, a été rebaptisée La Bastide-Clairence le 25 juin 1988.

Nous allons sillonner les rues, peu nombreuses...

 

La BASTIDE CLAIRENCE (2) l'église

L'EGLISE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION

Consacrée en 1315 par l’évêque de Pampelune, l’église était à l’origine le seul bâtiment en pierre du village. 

 

La BASTIDE CLAIRENCE (2) l'église

Aujourd’hui elle a une caractéristique unique en Pays Basque :

tout autour des cloîtres, le cimetière préau,  premier cimetière du village. Utilisé à l’origine par toutes les familles bastidotes, riches ou pauvres, il est toujours en vigueur aujourd’hui, et ce uniquement pour les descendants de ces premières familles.

L’intérieur de l’édifice offre un bel exemple d’église basque à tribunes de bois, dont l’accès était réservé aux hommes.

Elle fut le lieu de rassemblement des Etats généraux du Royaume jusqu’en 1789 et des Assemblées Capitulaires.

 

La Bastide Clairence (3) retour dans les rues

La Bastide Clairence, cette bastide navarraise, fondée en 1288 par Claire de Rabastens, fut érigée en cité en 1312 par Louis de Navarre.

 

La Bastide Clairence (3) retour dans les rues

 La naissance de cette cité répond à une nécessité pour la Navarre de créer une ville forte dans cette zone frontière boisée, une ville prospère qui jouit d’un accès maritime privilégié.

 

Ainsi, l’artisanat est fortement lié à l’histoire de La Bastide-Clairence. Que ce soit le travail du bois, ou des tisserands, la tradition du métal et de la forge, l’art du chocolat et des sucreries … Tous se sont établis à La Bastide-Clairence, et ont contribué à sa renommée.

 

MONACO - exposition

Marc Quinn vit et travaille à Londres où il est né en 1964.

Avec The Origin of the World (Cassis Madagascariensis) Indian Ocean, 310, Marc Quinn présente un coquillage en bronze, haut de trois mètres, reproduit de façon réaliste.

 

MONACO - exposition

Sur le parvis du musée, un bébé géant de bronze, neuf mètres sur quatre, donne le ton

 Du rez-de-chaussée au toit du bâtiment,  l’artiste de 47 ans interroge les origines de la vie et les liens avec la mort. 

Avec « Evolution », un ensemble monumental en marbre rose qui montre différentes étapes de la vie d’un fœtus.

Dans la « salle de la baleine », plongée dans la pénombre, où deux squelettes font l’amour cernés de flammes réelles tandis que d’autres semblent méditer au beau milieu des carcasses de mammifères marins…

 

La Bastide Clairence (fin)

Les bastides ont un plan architectural particulier et respectent un tracé régulier.

La Bastide Clairence n'échappe pas à la règle :

 les bâtis et jardins sont construits en perpendiculaire et possèdent tous la même dimension. Chaque nouvel habitant recevait à son arrivée un îlot d'habitation, appelé "Plaza", sur lequel il était chargé d'édifier sa maison et un espace jardin, appelé "Cazalot".

A espace régulier, des rues et ruelles transversales viennent couper ces îlots d'habitation à angle droit. La rue principale s'ouvre sur un espace plus large : la place des Arceaux, initialement prévue comme place du marché. Aujourd'hui ce plan d'origine a été remarquablement conservé.

 

La Bastide Clairence (fin)

 La ville prospère fut longtemps connue pour son artisanat et ses foires annuelles... D'ailleurs ce jour là il y avait une exposition.

 Vous pénétrerez dans une maison, pas de lumière, tout est sombre c'est  un univers à part!

Les artistes créent des mécaniques poétiques, leurs sculptures  abordent  des thèmes forts ou graves,  mais sont  toujours conçues avec humour et arrachent un grand sourire même aux personnes les plus sceptiques !