vendredi 30 janvier 2015

PRAGUE - place vieille le soir

PRAGUE - place vieille le soir

 

Petit aperçu de la vieille place de Prague , le soir, avec notre Dame de Tyn, les grandes demeures et la tour de l'horloge.

Le soir cette place est très animée, surtout fréquentée par les touristes et les jeunes Pragois.

Pas de souci pour déambuler le soir dans la vieille ville.

 

mercredi 28 janvier 2015

PRAGUE - 2 églises : Ntre Dame de Tyn et St Nicolas -

Eglise Saint-Nicolas

Commencée  en 1737 par l' architecte Kilián Ignác Dientzenhofer, cette église constitue un chef-d’œuvre du baroque pragois. Elle présente une belle façade blanche . L’intérieur est un enchantement : la coupole, d’où pend un gigantesque lustre en cristal de Bohême, est ornée de stucs et de fresques aériennes.

 C'est W. A. Mozart qui y a joué de l'orgue pendant son séjour à Prague.

PRAGUE - 2 églises : Ntre Dame de Tyn et St Nicolas -

 

 

Notre-Dame-de-Týn est la principale église de la rive droite.

 Jusqu’en 1620, elle fut la principale église hussite et portait sur son fronton un calice d’or, symbole des utraquistes. A la Contre-Réforme, celui-ci fut fondu pour être transformé en vierge.

L’entrée, invisible et mystérieuse, se fait en passant sous les arcades gothiques du no 14 place de la Vieille-Ville.

Pour voir la façade, du moins en partie, il faut monter en haut de la tour de l'horloge.

 Les trois nefs, remaniées dans le style baroque, recèlent de beaux trésors : un baldaquin et une chaire gothique flamboyant, un superbe calvaire du XVe siècle dans le chœur gauche. 

(Photos interdites à l'intérieur, juste quelques unes prises à l'entrée)

 

lundi 26 janvier 2015

PRAGUE - deux maisons célèbres

La maison voisine  la maison à la cloche est d'origine médiévale. Il s'agit d'un palais palais avec une façade gothique exceptionnellement bien préservé qui a été découvert seulement lorsque les ajouts baroques ont été enlevés au cours de reconstruction.

 Il est possible que l'Empereur  Charles IV ait également vécu ici.

 A l'intérieur, des fresques du début du 14ème siècle ont résisté.

 La maison est aujourd'hui un espace d'exposition et salle de concert. 

 

PRAGUE - deux maisons célèbres

 

La façade de la maison STORCH, place de la vieille ville à Prague, est ornée d'un portrait équestre de Saint Venceslas, saint patron de la Tchéquie.

La maison dispose d’un oriel à l’angle biais au 2e et au 3e étage, soutenu par les Atlantes.

  L’entrée dans la maison de la place est bordée de colonnes ioniques avec des sculptures allégoriques de Vilém Amort, qui représentent la lutte de l’ancienne et de la nouvelle architecture.

 Au 2e étage, au-dessus de l'entrée, se trouve un relief des anges avec un médaillon.

vendredi 23 janvier 2015

PRAGUE - Place Male

Nous quittons l'ancien hôtel de ville pour la place qui se situe juste derrière.

La Maison à la Minute  est un bâtiment de deux étages voisin de l'Hôtel de ville de la Vieille-Ville de Prague, appelé autrefois "Au lion blanc" à cause de la statue d'angle. 

Elle attire particulièrement l'attention par les sgraffites qui décorent sa façade en gothique tardif (début du XVIIème siècle).

Ceux-ci,  représentent des scènes de la Bible et de la mythologie ainsi que certaines légendes courantes à la Renaissance.

 Franz Kafka (1883-1924) a vécu de 1889 à 1896 au deuxième étage de cette maison .

PRAGUE - Place Male

 

 

Un puits à grille ouvragée de 1560 trône sur la petite PLACE MALE tout près de l'hôtel de ville.

La maison Rott Les fresques qui ornent la façade sont l'œuvre de Mikoláš Alš

La quincaillerie Rott était célèbre dans toute la ville de Prague.

 

mercredi 21 janvier 2015

PRAGUE - la marche des apôtres

Pour accéder à la chapelle et à la tour de l'horloge astonomique (intérieur) il faut donc passer par l'office de tourisme situé au RdC.

 

PRAGUE - la marche des apôtres

Il est aussi possible de voir le mécanisme de l'horloge astronomique.

La marche des apôtres, sculptés par Vojtìch Sucharda après la destruction des originaux, est un élément important de l’horloge astronomique :  à chaque nouvelle heure, jusqu’à 21 h, les apôtres sortent de leur petite fenêtre pour défiler et montrer leurs attributs dans les mains.

 

 

lundi 19 janvier 2015

PRAGUE - tour de l'horloge (2)

Toujours en haut de la tour de l'horloge astronomique....

Vue sur l'église St Nicolas, édifice baroque (on verra plus tard l'intérieur) qui fait angle avec la rue de Paris bordée d'arbres.

Cette artère fut aménagée au début du 20e siècle de style néo- Renaissance et néo-baroque et Sécession , on y trouve des boutiques de grandes marques.

On découvre mieux le monument dédié à Jean Hus, il fallut à L. Saloun 12 ans pour le réaliser.

 

PRAGUE - tour de l'horloge (2)

L'oeuvre évoque le célèbre réformateur excomunié en 1411 et chassé de Prague.

L'église notre dame du Tyn est bien visible de là-haut, tout comme au loin la gare principale, style Art nouveau.

 

vendredi 16 janvier 2015

PRAGUE - dans la tour de l'horloge

La tour de la place mesure 69,5 mètres de hauteur et offre une magnifique vue sur Prague depuis sa galerie panoramique.

 

 

PRAGUE - dans la tour de l'horloge

Elle fut ajoutée en 1364 à ce qui était la demeure privée de Volfin de Kamen.

Pour y accéder il faut passer par l'office de tourisme qui se trouve juste à côté.

De là-haut vue sur des lieux visités la veille mais aussi à visiter prochainement...

Attention au vertige

 

 

mercredi 14 janvier 2015

PRAGUE - Place de la vieille ville (3)

Place de la vieille ville :

un monument dédié à Jean Hus

L’ensemble représente Jean Hus debout seul sur une petite colline et autour de laquelle gravitent deux groupes de personnages :

les Combattants de Dieu, les partisans les plus radicaux de Jean Hus et les Exilés, ceux qui furent bannis du royaume pour avoir soutenu Jean Hus, ce dernier qui finira brûlé vif sur le bûcher.

 

PRAGUE - Place de la vieille ville (3)

 

 L' horloge astronomique de l'Hôtel de ville : un cadran de 1410 représente le mouvement des planètes autour de la Terre (conformément aux croyances scientifiques de l'époque) ; en dessous, un second cadran dessine la rotation des mois et des signes zodiacaux ; le tout est surmonté de deux fenêtres qui, l'heure sonnant, et tandis que la Mort agite sa faux et secoue le sablier du Temps à la barbe et au nez de quelques automates, font apparaître le Christ et ses disciples, cependant que, perché plus haut, un coq bat des ailes...

L'horloge fut installée  par l'horloger royal Nicolas de Kadan et un professeur de mathématiques et d'astronomie de l'université de Prague. 

(j'ai prévu de publier des photos  prises depuis l'intérieur de cette horloge...ultérieurement)

 

 

lundi 12 janvier 2015

PRAGUE - la vieille place (2)

Toujours sur la place de la vieille ville :

 

Au fil des siècles, la place  a porté des noms différents : le plus ancien nom connu était celui de Grande place , depuis le 14e siècle Place   au 18e siècle place de la Vieille Ville, Grande place de la Vieille Ville  ou bien seulement Grande place  et dès 1895, on utilise la dénomination actuelle.

 

PRAGUE - la vieille place (2)

 Au 12e ainsi qu’au 13e siècle, de nombreuses maisons ont été construites aux alentours de la place, dans lesquelles des fondations romanes et gothiques primitives ont été découvertes, des caves et dans certaines maisons aussi une partie du rez-de-chaussée ont été conservées.

Palais de l’ancienne Compagnie d'assurance municipale :La partie droite, plus large du bâtiment est ornée d’une allégorie de Feu et d’Eau . 

Dans l'arc du grand fronton, il y a une mosaïque.

Dans les frontons au-dessus du quatrième étage, on trouve des sculptures Signal d’alerte et Extinction du feu .

 De l'autre côté de la place, la blanche et baroque église Saint-Nicolas que nous reverrons plus en détails.

 

 

jeudi 1 janvier 2015

..............BONNE ANNEE.....Meilleurs VOEUX

..............BONNE ANNEE.....Meilleurs VOEUX

" BANANÉ 2015 "

(créole mauricien)

 

PRAGUE - Rue Prikope (2)

Retour dans la rue Prikope

En français, le nom Na príkope veut dire sur le fossé

Cette célèbre avenue serait la 18e rue la plus chère au monde, selon un magazine d’études de marché. 

Par exemple on  y trouve un grand magasin de marques célèbres :

 la GALERIE Myslbek (1ère photo).

 

PRAGUE - Rue Prikope (2)

 

Façade alliant classicisme et art nouveau, sur une autre 2 Hercules surveillent sur le sommet d'une banque

palais Adria : On emploie les couleurs nationales : le rouge et le blanc. On utilise des formes massives, cylindriques, rondes, tronquées, proche des rondins de bois.

Le palais Adria, édifié en 1925, par Pavel Janák et un Allemand de Prague Joseph Zasche,fut conçu pour la maison d'assurances Riunione Adriatica di Sicurta.

 

En 1926, lors d'une conférence à Prague, Le Corbusier voit dans le palais Adria "une construction massive de caractère assyrien".

PRAGUE - Quartier st Gall

Nous allons dans le quartier Saint Gall, quartier où l'on peut voir aussi l'église dédiée

à Saint Havel ou (église St Gall).

Fondée au XIIIe siècle avec la Vieille Ville de Prague, l’église Saint Gall (sv. Havla), fut d’abord de style roman. Longtemps au cœur de l’activité de la Vieille Ville, elle a été remaniée au XIVe siècle pour en faire un édifice baroque. 

 

PRAGUE - Quartier st Gall

En face se trouve le marché (nous sommes hélas arrivés à l'heure de fermeture...).

Le Marché Saint Gall est le seul marché conservé dans le centre de Prague. Au Moyen-Âge, on l'appelait le Marché neuf.

Une autre église remarquable dans un autre quartier

l'église Saint Jacques,

 liée à un monastère des frères mineurs, d’obédience franciscaine.

Sur sa façade assez récente on y trouve trois bas-reliefs de grande taille :

 L’apothéose de Saint-François, Saint-Jacques le Majeur entouré de pèlerins et L’apothéose de Saint-Antoine de Padoue.

 

 

PRAGUE - Cour de TYN

Protégée par ses murs, la cour de Tyn s'ouvre face à l'église St-Jacques.

Parmi les maisons remarquables, le Palais Granovsky (vers 1560), de style Renaissance, s'orne  d'une loggia ouverte peinte de fresques bibliques et mythologiques.

 

PRAGUE - Cour de TYN

 

Tout comme de nombreuses maisons pragoises,

la maison  à l'Anneau d'or  doit son nom au symbole qui orne sa façade. 

"La légende rapporte que l'anneau aurait été perdu par un des fantômes de la place de la Vieille Ville pendant une de ses errances nocturnes. Le bourgeois superstitieux de la rue Týnská qui le trouva l'accrocha au dessus de la porte de sa maison afin de la protéger des forces du mal. "

 

PRAGUE - Vieille place (1)

PLACE DE LA VIEILLE VILLE

 La place à l’époque romane  servait d’espace de marché, au coeur du quartier commerçant. La plupart des palais qui la bordent ont pour la plupart des façades baroques ou classiques.

 

 

PRAGUE - Vieille place (1)

Parmi les magnifiques maisons et palais qui encadrent la place de la Vieille Ville,

Le Palais Goltz-Kinski est un palais baroque 

 La façade est divisée en 5 parties soulignées par deux frontons portés par des pilastres monumentaux. Elle est décorée de stucs et il y a aussi des statues de Platzer pour couronner l'ensemble.

L'école de Tyn,  se trouve au le coin de la place et de la rue Týnská .

Au sommet de la façade, on peut voir des frontons montant en arceaux dans le style de la Renaissance vénitienne datant de la moitié du 16e siècle.