samedi 29 novembre 2014

SALON de Provence - l'horloge

La porte de la tour de l’horloge de Salon de Provence est composée d’une ouverture joliment ornée d’un chapiteau surmonté de quatre niveaux en retrait, un campanile en fer forgé contenant trois cloches la termine. 

La pierre de Salon lui donne sa couleur particulière, la blanche pierre d’Orgon est utilisée pour les décors. 

 

SALON de Provence - l'horloge

Elle sonne les quarts, les demies, les heures mais indique aussi les phases lunaires.

 Côté Nord, une sphère décrit les mouvements de la lune. Côté Sud, on trouve les jours de la semaine évoqués par la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne et le Soleil. 

Quatre lions portent les blasons. Sur la face Nord l’inscription primaire les armoiries de France (fleurs de Lys), furent remplacées à la Révolution par

« la loi ». Elle fut achevée sous Louis XIV.

 

La tour de l'horloge est bâtie sur l'emplacement de la porte nord des remparts de la vieille ville. 

 

vendredi 28 novembre 2014

Les Flâneries de jour à Martigues (fin)

Les masques et costumes garantissent l'anonymat, il est même possible de mentir sur sa classe sociale, son sexe, sa religion.

 

Les Flâneries de jour à Martigues (fin)

A Martigues, derrière ces masques et ces costumes se cachent des personnes qui veulent faire partager leur passion pour Venise...

 

 

jeudi 27 novembre 2014

DINAN (1)

Les remparts de Dinan, d’une longueur de 2,65 km, entourent la cité médiévale depuis plus de 700 ans. Nous allons entrer dans la ville médiévale par la porte du guichet.

La Porte du Guichet

Châtelet d’entrée, la porte du Guichet date de la fin du XIIIe siècle. 

 Plusieurs éléments la composent du fait de son importance stratégique : arc brisé surmonté d’un arc en plein cintre, assommoir, herse. Les deux tours encadrant la porte sont munies d'archères.

Deux places sur notre parcours :

 les places du Champ de Mars et de Bertrand du Guesclin (seule la statue représentant ce dernier les séparent).Les demeures de granit et leurs façades classiques encadrent la place qui sert de lieu de marché.

 

DINAN (1)

Un quartier intéressant celui de l'Apport.

 Par sa situation centrale l'apport était prédisposé au commerce qui s'exerçait sous ses porches.

On peut y voir les trois types de maisons à pans de bois 

 

mercredi 26 novembre 2014

DINARD -

Au début du 19ème siècle, DINARD est un petit village de pêcheurs proche de la commune voisine de Saint-Enogat. DINARD prit son aspect de Station Balnéaire à partir du milieu du 19ème siècle avec l'arrivée des familles anglaises et des premiers "adeptes" des bains de mer.

 

DINARD -

 Vers les années 1870, la promotion immobilière de la station est à son apogée avec l'action du Comte Rochaïd Dahdah qui sera le véritable promoteur de la station.

Les Villas, les hôtels, les casinos et les équipements touristiques se multiplient et changent rapidement l'aspect de la Ville. Vers 1889, DINARD était devenue le rendez-vous de la haute société nationale et internationale.

 

Ils sont venus à Dinard...

 

Paul Signac - Agatha Christie - Oscar Wilde - Winston Churchill -Picasso - ....

 

 

mardi 25 novembre 2014

Estuaire de la RANCE

Outre sa fonction de production d'énergie, le Barrage de la Rance est aussi un axe routier important reliant Dinard à Saint-Malo, et son écluse est l'unique lieu de passage pour les plaisanciers entre la Manche et la Rance.

Estuaire de la RANCE

 

L'écluse  comporte un sas de 65 m de longueur et 13 m de largeur. 

 

L'ingénieur Albert Caquot a participé à la construction du barrage de la Rance et du barrage d'Arzal, mais il est aussi connu pour de nombreux ouvrages, en France et à l'étranger.

 

lundi 24 novembre 2014

La POINTE DU GROUIN

 La pointe du Grouin est la pointe la plus au nord de Cancale.

Dans son prolongement se trouve le Phare de la Pierre-de-Herpin. Cette pointe sert à tracer la ligne de départ de la course de la Route du Rhum.

Cette pointe rocheuse et sauvage domine la mer de 40 mètres

 

 Le panorama s'étend du cap Fréhel à Granville en passant par la baie du Mont Saint-Michel, au large des îles Chausey. Un sentier permet d'aller, à marée basse, explorer une grotte creusée dans la falaise.

 L'île des Landes, qui est en face, constitue une réserve ornithologique et botanique.

 

 

 


(cliquer sur les vignettes ou laisser défilement automatique)

 

 

samedi 22 novembre 2014

Les Flâneries de jour (5) Martigues

chanson de M. Sardou

Derrière le masque,

Il y a les yeux,

Reflets de l'âme,            

Reflets des cieux,

Masque de chair                    

Pour nous plaire,

Pour l'amour

 

Les Flâneries de jour (5) Martigues

Masque de pierre

Pour se taire

Pour toujours

Derrière le masque,

Brille un regard,

Grains de colza

Dans l'encre noire.

 

 

 

vendredi 21 novembre 2014

Les Flâneries (4) à Martigues

Théophile Gautier (extrait)

  Venise pour le bal s'habille.

           De paillettes tout étoilé,

           Scintille, fourmille et babille

           Le carnaval bariolé.

 

 

Les Flâneries (4) à Martigues

         

 Arlequin, nègre par son masque,

           Serpent par ses mille couleurs,

           Rosse d'une note fantasque

           Cassandre, son souffre-douleurs.

     

     Battant de l'aile avec sa manche

           Comme un pingouin sur un écueil,

           Le blanc Pierrot, par une blanche,

           Passe la tête et cligne l'oeil.

...........

 

jeudi 20 novembre 2014

Saint MALO (3)

Une cinquantaine de maisons et d’anciens hôtels intra-muros (du XVe au XVIIIe siècle) sont classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques intra-muros comme la Maison internationale des poètes et des écrivains (5, rue du Pélicot), intéressant spécimen des anciennes maisons malouines à façades de bois composées de coursières vitrées superposées et dont il ne reste plus que quelques rares exemples par  suite des deux grands incendies successifs de la ville en 1661 et en 1944 .

 

Saint MALO (3)

 

Une autre particularité de la ville : les enseignes

Dan Lailler avait été conservateur à Saint-Malo. A sa perspicacité, il ajoutait à ses talents, ceux de l'artiste, illustrateur, dessinateur, peintre. Le Saint-Malo de la reconstruction lui doit notamment les nombreuses enseignes réalisées dans la tradition des maîtres d'autrefois.

 

mercredi 19 novembre 2014

SAINT MALO (2)

Contrairement à l’intérieur de la Ville détruite à 80%, les remparts n’ont pas souffert des bombardements des alliés en 1944. L’enceinte primitive fut construite au 12ème siècle. Ces remparts entourent que 16 hectares de la ville jusqu’au 16ème siècle

 

 

SAINT MALO (2)

La ville des explorateurs

 

Gouin de Beauchesne affronte le Cap Horn en 1701, Mahé de la Bourdonnais colonise les Mascareignes et reprend Madras, Maupertuis part en Laponie en 1736 mesurer la forme de la Terre.

Ses corsaires, Duguay-Trouin qui s'empare de Rio de Janeiro en 1711 et Surcouf lui donnent une prestige considérable.

Le malouin n’est pas un pirate, mais un corsaire : il ne vole aucune cargaison mais la confisque au profit du roi, ceci le plus légalement du monde.

Dugay-Trouin ou Surcouf ne sont pas des hors la loi mais des serviteurs zélés du royaume.

 

mardi 18 novembre 2014

SAINT MALO (1)

La Ville appelée jadis « Saint-Malo de l’Isle » resserrée dans son enceinte étroite (16 hectares) autour de sa cathédrale, brûla partiellement au cours d’un premier incendie en 1661.

 

SAINT MALO (1)

Dans les années suivantes, Vauban et Garangeau la transformèrent de nouveau en l’agrandissant à 4 reprises jusqu’à 24 hectares. Grâce à ses navigateurs et ses marchands qui arment pour les Indes, la Chine, l'Afrique, les Amériques ; la prospérité de la cité est prodigieuse aux XVII et XVIIIe siècles.

 

La porte St Vincent

"Aujourd’hui, c'est l'entrée principale de la ville"

 

Cette porte fut construite en 1708. L’anse de mer bonne est comblée, la cité est reliée par un banc de sable « Le Sillon ». Elle est donc une île à marée haute et une presqu’île à marée basse. La chaussée de granit actuelle date de 1733.

 

 

lundi 17 novembre 2014

Saint SULIAC - village de Bretagne

Saint-Suliac est classé parmi les plus beaux villages de France depuis 1999 : ce village portuaire du Clos Poulet, typiquement breton, est situé sur la Côte d'Émeraude, sur la rive droite de l'estuaire de la Rance.

Le village est organisé autour de son église et de son port, en de multiples petites rues tortueuses et charmantes.

La commune de Saint-Suliac est pratiquement une presqu'île, avec 12 km de rivage.

Saint SULIAC - village de Bretagne

 

 

Nombreuses maisons datant des XIVe et XVe siècles, elles présentent des façades de granit d'une grande unité de couleur.

De grands filets sont parfois tendus sur les façades.

L'église, avec son beau clocher fortifié, fut construite au XIIIe siècle. C'est le principal monument du village.

 

samedi 15 novembre 2014

Flâneries de jour (3) à Martigues

Flâneries de jour (3) à Martigues

 

J'aime flâner sur les grands boulevards

Y a tant de choses, tant de choses

Tant de choses à voir

On n'a qu'à choisir au hasard

 

vendredi 14 novembre 2014

Les flâneries de jour à Martigues (2)

Les flâneries de jour à Martigues (2)

 

Flâner est une science: c'est la gastronomie de l'oeil.

La Comédie humaine (1842-1852)

Citations de Honoré de Balzac

 

jeudi 13 novembre 2014

Le MONT ST MICHEL (2)

Nous poursuivons notre parcours dans les rues du mont St Michel...une autre particularité que je remarque les toits en bois.

 

 

Le MONT ST MICHEL (2)

Les toitures en bardeaux de bois viennent d’un savoir-faire ancestral. Surtout mis en oeuvre dans les régions montagneuses, le bardeau peut convenir à toutes les latitudes en choisissant bien son essence de bois. Un bel exemple, de nombreuses toitures sur Le Mont St Michel sont en bardeaux de châtaignier. Certaines ont 120 ans et d’autres 150.

Ancêtres de la tuile, les bardeaux et tavaillons désignent  donc ces écailles de bois aux reflets argentés recouvrant toitures et façades.

 

mercredi 12 novembre 2014

Le MONT ST MICHEL (1)

Inscrit au "Patrimoine Mondial" par l'Unesco en 1979, ce haut lieu touristique reçoit aujourd'hui plus de trois millions de visiteurs par an.

 

 

Le MONT ST MICHEL (1)

C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709.

En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.

Ce grand foyer spirituel et intellectuel fut avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval.

Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange du jugement, peseur des âmes, l'assurance de l'éternité.

 

mardi 11 novembre 2014

Mont st Michel - des paysages

Mont st Michel - des paysages

 

La Baie du Mont-Saint-Michel est un des paysages les plus exceptionnels de notre patrimoine.

Sa renommée universelle ne tient pas seulement au Mont-Saint-Michel, îlot qui porte l’une des plus extraordinaires œuvres de l’homme, mais aussi au spectacle admirable que le sable, l’eau et le ciel offrent en cet endroit.

 

Un diaporama sur les paysages de cet îlot et autour...

 

lundi 10 novembre 2014

MONT st MICHEL - des enseignes

Les commerçants du Mont St Michel  ont rivalisé d'ingéniosité pour présenter sur de belles enseignes leur savoir-faire , ou pour annoncer leur profession.

 

MONT st MICHEL - des enseignes

Ces motifs décoratifs, très simples au départ, peints ou sculptés sur les façades, se sont diversifiés avec le temps au point de devenir de très beaux spécimens de ferronnerie et de métal peint suspendus à des potences, elles-mêmes finement ouvragées.

 

Au cours de balade dans les rues, le nez en l'air la plupart du temps, voilà ce que j'ai ramené....

 

samedi 1 novembre 2014

ANGERS - le château (1)

Résidence des ducs d’Anjou aux XIVe et XVe siècles, le château s’orne de bâtiments résidentiels et de jardins dans lesquels prendra place, du temps       du Roi René, une ménagerie exotique.

 

ANGERS - le château (1)

 Pendant sept siècles, la forteresse a été un lieu d’enfermement.

Fouquet arrêté à Nantes par d’Artagnan en 1661, est emprisonné au château d’Angers, défini par Louis XIV comme une véritable Bastille. Le château a fonctionné comme prison départementale jusqu’en 1856 puis, comme casernement pendant la première moitié du XXe siècle, avant d’être accessible au public.

 

Les douves du château d'Angers n’ont jamais été emplies d’eau. Aujourd'hui, les douves sont entretenues par la Direction Parcs, Jardins et Paysages.

 

 

ANGERS - le château (2)

L’intérieur du château  a subi de nombreuses modifications. 

 

ANGERS - le château (2)

Le logis royal, la chapelle et le châtelet sont entièrement construits par Louis II et le roi René. 

 

L’art gothique du XVe siècle se voit bien sur les différents édifices comme les arcs, les voûtes, les piliers… on retrouve la même élégance dans la chapelle et le châtelet. 

 

Louis Ier d’Anjou commande à partir de 1375, la tenture de l’Apocalypse.

Cette tapisserie longue de plus de 100 mètres, illustrant le texte de Saint Jean, reflète aussi les angoisses de cette fin du XIVe siècle, au plus fort de la guerre de Cent ans. 

 

Château de SERRANT - (environs d'Angers)

Il s'agit d'un château de style essentiellement Renaissance. Il a été construit à la place d'un château médiéval en schiste ardoisier : les douves témoignent de la période où Serrant était une place forte surveillant le passage de la Loire.

 

Château de SERRANT - (environs d'Angers)

Aujourd'hui, le château est la propriété du Prince et de la Princesse de Merode qui descendent des La Trémoïlle.

Les appartements sont magnifiquement meublés. De somptueuses tapisseries flamandes ornent la grande salle à manger.

On admirera le grand escalier, les appartements aux plafonds à caissons du 1er étage, la bibliothèque et ses vingt mille volumes, les chambres d'apparat où passèrent Louis XIV et Napoléon.

Les oeuvres d'art sont nombreuses: glaces de Venise, tapisseries des Flandres et des Gobelins, très beau cabinet italien, buste de l'impératrice Marie-Louise par Canova, portraits

NOTE : photos interdites à l'intérieur...



FOUGERES en Bretagne

Fougères est une ville située à la limite de la Bretagne, du Maine et de la Normandie .

Le château féodal (XIIe -XVe siècle) est l'un des plus imposant d'Europe .

Le quartier médiéval: la place du Marchix est bordée de maisons à pans de bois du 17ème siècle.

Le Beffroi, édifié en 1397, il est le plus ancien beffroi de Bretagne. Il témoigne de la vitalité artisanale et commerciale de la cité médiévale. Sa cloche rythme aujourd'hui encore la vie de la ville.

FOUGERES en Bretagne

 

Des personnalités importantes :

 

François-René de Chateaubriand : il vient souvent à Fougères où habite une de ses sœurs. Il n'en garde pas un très bon souvenir : « Chez mes sœurs, la province se retrouvait au milieu des champs. On allait dansant de voisins en voisins, jouant la comédie dont j’étais parfois un mauvais acteur. L’hiver, il fallait subir à Fougères la société d’une petite ville, les bals, les assemblées, les dîners. »

 

Balzac : après avoir découvert Fougères en 1828, il écrira le roman Les Chouans

 

Victor Hugo : a séjourné à Fougères avec sa maîtresse Juliette Drouet en juin 1836.

 

 

Les Flâneries du miroir (4) Martigues

Dernier diaporama sur le défilé nocturne ...

 

Les Flâneries du miroir (4) Martigues

 

Les Flâneries de jour à Martigues (1)

Flâneries au Miroir... mon beau miroir

 

 Le cadre très « vénitien » de Martigues se prête plus qu’ailleurs aux déambulations inspirées du Carnaval de la Cité des Doges, entre grâce et fantaisie, entre imagination et poésie.

 

Les Flâneries de jour à Martigues (1)

Les 7es Flâneries au Miroir ont encore une fois captivé Martigues le temps d’un week-end, grâce aux quelque 200 costumés de l’Association des Masqués Vénitiens..(presse locale)

 

Flâneries du miroir à Martigues (3)

La moretta : Masque porté par les femmes, ovale de velours noir complété de voile, voilette, et petit chapeau à large bord. 

Le masque restait appliqué au visage grâce à un petit bouton que l'on tenait avec la bouche. Ce qui explique que ce masque était muet.

 

Flâneries du miroir à Martigues (3)

 

On dit que les hommes appréciaient de voir ainsi les femmes réduites au silence.