mercredi 31 décembre 2014

PRAGUE - rue Prikope (1)

La rue Na Príkope (sur les Douves) relie le bas de la place Venceslas  à la place de la République .

 Cette rue détient le record absolu de loyers élevés pour les magasins et les bureaux qui s'y trouvent.

 La rue est principalement un cours piéton où les gens se promènent et font du shopping, la plupart des marques y ont un magasin. Sa configuration date du Moyen-Age, et remonte à la construction de la Ville Nouvelle. Elle suit en fait l'ancien tracé des remparts de la Vieille Ville, là où commençait la Ville Nouvelle.

PRAGUE - rue Prikope (1)

 

On y trouve entre autre le palais Sylva  C’est le seul palais baroque de ce quartier. Le palais est composé d’une succession de cours, trois en tout, reliées entre elles par des passages couverts.

 

Nous avons également vu du "Street art" sous la forme d'un labyrinthe le long de la rue Na Prikope .

 

lundi 29 décembre 2014

PRAGUE - la maison de la vierge noire

La Maison à la Vierge noire est un bâtiment cubiste dans la                          Vieille Ville de Prague.   Elle est l'œuvre de l'architecte Josef Gocár qui l'a construite entre 1911 et 1912 pour le marchand Frantisek Josef Herbst.

 

PRAGUE - la maison de la vierge noire

 Elle a été conçue pour accueillir son magasin au rez-de-chaussée et au deuxième étage tandis que le premier étage était occupé par le Grand Café Orient.

 La maison sert de nos jours d'annexe à la Galerie nationale à Prague pour ses expositions permanente et temporaires sur le cubisme après avoir été conçue comme grand magasin.

Située sur la « voie royale », elle tire son nom de la vierge noire qui orne un angle du bâtiment et provient d'un des bâtiments baroques situés auparavant à l'emplacement de la maison.

 Il s'agit d'une copie, la statue originale est conservée dans la maison à la cloche en pierre sur la Place de la Vieille-Ville.

 

 

Le théâtre des États est une salle  d'architecture baroque située à Prague et dont le nom rappelle les États de la couronne de Bohême.

C'est là que fut créé Don Giovanni, sous la direction de Wolfgang Amadeus Mozart lui-même, le 29 octobre 1787, où il rencontra un immense succès .

 C’est le seul théâtre où Mozart a joué qui subsiste de nos jours.

 

vendredi 26 décembre 2014

PRAGUE - La TOUR POUDRIERE

La tour Poudrière est l'une des 13 portes qui gardaient l'entrée de la ville de Prague.

 

PRAGUE - La TOUR POUDRIERE

Elle  date du XVème siècle.

Elle a remplacé une tour plus ancienne. Au moment de sa construction elle jouxtait le Palais royal (à l'emplacement de l'actuelle Maison municipale).

En fait, la tour Poudrière avait plus une fonction de prestige que défensive, ainsi au XVIIème siècle elle servait au stockage de la poudre, d'où son nom. 

 

 

PRAGUE - La TOUR POUDRIERE

La tour Poudrière est l'une des 13 portes qui gardaient l'entrée de la ville de Prague.

 

PRAGUE - La TOUR POUDRIERE

Elle  date du XVème siècle.

Elle a remplacé une tour plus ancienne. Au moment de sa construction elle jouxtait le Palais royal (à l'emplacement de l'actuelle Maison municipale).

En fait, la tour Poudrière avait plus une fonction de prestige que défensive, ainsi au XVIIème siècle elle servait au stockage de la poudre, d'où son nom. 

 

 

lundi 22 décembre 2014

PRAGUE - Maison Municipale

La Maison municipale est un complexe architectural  appartenant à la ville de Prague.

 Elle réunit une salle de concerts dédiée à Bedrich Smetana, un espace d'exposition, des salles de réception dont certaines décorées par Alfons Mucha, un café et un restaurant de style Art nouveau au rez-de-chaussée, un cocktail-bar, une brasserie et un dancing au sous-sol.

 

PRAGUE - Maison Municipale

À l'origine, à l'emplacement de la Maison municipale, se trouvait

le Palais royal des souverains de Bohême dont la construction est entreprise en 1380 par Venceslas IV et qui sert pendant un siècle, de 1383 à 1484, de résidence principale aux rois de Bohême, Sigismond Ier, Ladislas le Posthume, Georges de Podebrady avant que Vladislas IV Jagellon ne réintègre le Château de Prague.

C'est, symboliquement, depuis le balcon de la Maison municipale que le 28 octobre 1918 a été proclamée l'indépendance du pays et la création de la Première République tchécoslovaque.

 

vendredi 19 décembre 2014

PRAGUE - quartier République (1)

Pour nous déplacer dans Prague nous avions opté pour la marche à pied, les bus, le métro, les trams

Nous avions acheté un pass.

 Les trams et les bus circulent généralement de 4h30 à minuit. Le réseau est plutôt bien couvert la nuit : plusieurs trams et bus circulent entre minuit et 4h30.

 

PRAGUE - quartier République (1)

Le changement le plus notable depuis la fin du régime communiste en République tchèque est l’apparition d’une multitude de centres commerciaux qui devancent dans certains cas leurs homologues en France

 Ouverts tous les jours de la semaine, jusque tard en soirée, les centres commerciaux tchèques sont des lieux de vie agréables où l’on se rend plus par plaisir que par nécessité.

Le Palladium de Prague couvre une superficie de 13 500 mètres carrés au cœur de la capitale tchèque. Il est situé au métro Námestí Republiky,  cet ancien bâtiment historique  fut d'abord un couvent puis une caserne.

 

mercredi 17 décembre 2014

PRAGUE - quartier Mesto (2)

 

Avant d'atteindre les berges du fleuve qui traverse Prague nous passons devant l'église Petra Porici.

Elle est située dans la nouvelle ville de Prague, dans la rue Bishop.

Elle a été construite sous forme de basilique romane dans la seconde moitié du 12e. Plus tard elle a été remaniée, style gothique.

 Un feu mineur en 1689 a affecté la tour de cloche.  Le toit du clocher se distingue alors par son toit baroque.

 

PRAGUE - quartier Mesto (2)

 La Vltava, fleuve plus connu sous le nom allemand de Moldau  traverse  Prague .

La Vltava prend sa source dans la forêt de Bohême.

Le fleuve inspira le compositeur pragois Bedric Smetana (1824-1884), qui en décrivit dans un poème symphonique la naissance, les méandres et enfin la disparition dans l'Elbe.

 

 

lundi 15 décembre 2014

PRAGUE - quartier Mesto (1)

La ville de Prague est située en plein cœur de l'Europe centrale. Elle fut par le passé capitale du Royaume de Bohême, du Saint-Empire romain germanique et de la Tchécoslovaquie .

PRAGUE (1)

 

 La ville aux mille tours et mille clochers (qui est encore la caractéristique architecturale de la ville) a miraculeusement échappé aux destructions de la Seconde Guerre mondiale et offre une architecture mêlant les styles préroman, roman, gothique, baroque, rococo, Art nouveau et cubiste.

Première découverte des rues autour de notre hôtel dans le quartier Stare Mesto

 

vendredi 12 décembre 2014

SALON de Provence - le château de l' Empéri (3)

La Salle d'honneur du château présente de nombreux objets et documents décrivant les différentes formations de l'armée napoléonienne, prélude aux salles suivantes consacrées aux campagnes de 1803 à 1809 :

campagnes d'Autriche en 1805 et 1809,

campagne de Prusse en 1806, de Pologne en 1807.

 

SALON de Provence - le château de l' Empéri (3)

Une petite salle voûtée abrite les souvenirs les plus prestigieux : chapeau de l'Empereur avec sa cocarde, gants portés en Egypte, drapeau du Ier Régiment de Grenadiers de la Garde impériale présent à la Moskowa et à l'entrée de Moscou, Aigle de drapeau remise à l'armée par l'Empereur, livres de sa bibliothèque, autographes, souvenirs du Prince Eugène, du mamelouk Roustan, du secrétaire Méneval, des maréchaux Davout, Bessières, Macdonald, Poniatowski, etc. Une vitrine est spécialement réservée à la Légion d'honneur. 

 

jeudi 11 décembre 2014

mercredi 10 décembre 2014

Pointe du Roselier (2)

Les côtes bretonnes, de par leur environnement très rocheux ont souvent été à l'origine de naufrages.

 

Pointe du Roselier (2)

 Un certain nombre de monuments nous le rappellent le long du littoral.

Dans le diapo un monument érigé en souvenir de l'explosion du pétrolier, "Bételgeuse" le 8 janvier 1979, provoquant la mort de 42 marins dont 25 bretons.

 

 

 

Pointe du Roselier (2)...........presque prêtes

lundi 1 décembre 2014

DINAN (2)

Poursuite de notre découverte de Dinan, ville médiévale.

 

La basilique st Sauveur batie au XIIe  a connu tous les styles d'architectures imposés par l'histoire : roman, gothique, classique et baroque.

 Elle est devenue basilique en 1954.

 Au loin nous apercevons la tour de l'horloge, Beffroi, construit en 1495 au cœur de la cité, il est aussi haut qu’un clocher, c’est là que se réunissaient les notables de la ville : échevins, commerçants, Il est connu aussi sous le nom de tour de l’horloge. La grosse cloche a été offerte en 1507 par Anne de Bretagne .

Arrêt devant l'hôtel de Beaumanoir :Résidence du XVIème siècle construite par Jacques de Beaumanoir échanson du Roi François 1er. Partiellement détruite par incendie en 1943. 

  

DINAN (2)

 

Nous terminons la visite par 2 places, la place des merciers et la place des cordeliers. Dans ce quartier on peut voir des maisons du 15 au 20e siècle.

On y  trouve les plus belles maisons à pans de bois, le temps était à la pluie, alors nous avons arrêté là notre balade.

 

 

LEHON en Bretagne

Petite halte à Léhon, commune sur notre itinéraire breton.

 

« Petite Cité de Caractère de Bretagne » toute proche de Dinan  s’impose par son charme et son authenticité à travers notamment son patrimoine historique et religieux, dont les vestiges rappellent la place importante tenue par cette bourgade à l’époque médiévale."

 

LEHON en Bretagne

 L’abbaye bénédictine a conservé son cloître et l’ensemble de ses bâtiments conventuels ; le château édifié sur la colline domine le pont sur la Rance. 

Le canal d'Ille-et-Rance longe la commune sur toute la partie est de son territoire. Il est alimenté à hauteur du bourg par un ruisseau qui traverse le territoire de la commune d'ouest en est.

La Rance est navigable jusqu'à Léhon depuis l'estuaire.

 

 

FORT- La -Latte (1)

Le château de Fort-la-Latte, situé à la pointe du même nom, en face du cap Fréhel dans le département des Côtes-d'Armor, est l'un des plus célèbres châteaux bretons. Remarquable par sa situation sur un cap rocheux, face à la mer, il a servi de décor à de nombreux films.

 La construction du château commença dans les années 1340, son donjon date des années 1365-1370.

 

FORT- La -Latte (1)

 

Il servira jusqu'à la fin du Premier Empire où l'évolution des techniques militaires conduisit à son inadaptabilité. 

 

Le fort est muni de deux châtelets, l'un s'ouvrant sur la barbacane, l'autre sur la cour du château ; chacun possède son pont-levis. Dans la cour, on retrouve une citerne d'eau, une chapelle, les différents moyens défensifs (notamment les emplacements des batteries de canons) et bien sûr le donjon.

 

Sur le chemin menant au château, on peut observer un petit menhir dressé qui selon la légende serait le doigt de Gargantua.

 

 

 

 

 

 

FORT-La-Latte (2)

La cour abrite de nombreux aménagements, tels que la citerne, la chapelle construite sous Louis XIV et le donjon.

Entièrement remblayée au XVIIe siècle pour y utiliser les canons, le sol médiéval originel se trouve jusqu'à huit mètres de profondeur en dessous du sol actuel. Les fouilles archéologiques ont par ailleurs révélé une tour carrée qui servit probablement de tour de garde entièrement enfouie sous la terre.

La citerne d'eau, d'une capacité de 20 000 L, devait pouvoir servir à toute la garnison .

Le Fort-la-Latte possède aussi un four à boulets qui permettait de chauffer au rouge les boulets de canon.

 

FORT-La-Latte (2)

 

Un deuxième châtelet protège la cour. On y trouve notamment une oubliette. Muni lui-aussi d'un pont-levis et d'une herse, il ne reste du châtelet médiéval que les deux tours, le reste ayant été pulvérisé par la canonnade du XVIe siècle.

 

 

Merci à Marie-France qui passe chaque jour sur le blog mais  à qui je ne puis répondre car pas de lien 

 

SALON en Provence - le château de l' Empéri

Parmi les plus grands châteaux que compte la Provence,

le château de l'Empéri impose ses remparts plantés sur les hauteurs de Salon de Provence, dénommées le rocher du Puech.

Son époque de construction tourne autour des IXe-Xe siècle, sans qu'aucune année précise ne soit connue. On retiendra notamment que le château fût un lieu de résidence prisé des archevêques d'Arles, qui prirent la décision de la construction d'une forteresse en ce lieu.

 

SALON en Provence - le château de l' Empéri

Le château fût en outre longtemps sous l'autorité des empereurs du Saint-Empire romain germanique, d'où son nom. De son origine médiévale, il ne reste plus grand chose à ce château qui fût maintes  fois remanié à partir du XIIIe siècle à mesure qu'évoluaient ses fonctions. Il n'en reste pas moins un édifice en parfait état de conservation ayant bénéficié d'importants travaux de restauration.

 

SALON de Provence - château de l'Empéri (2)

Ouvert au public en 1976, le musée de l'Empéri est un musée militaire qui accueille une importante collection d'objets allant de l'Ancien Régime à la Grande Guerre.

27 salles sont ouvertes au public. Chacune présente des vitrines où sont exposés des objets et des mannequins de cavaliers entièrement équipés.

 

 

SALON de Provence - château de l'Empéri (2)

Les collections Raoul et Jean Brunon furent constituées à partir du début de ce siècle par deux frères marseillais.

Jean revint seul de la Grande Guerre et poursuivit l'oeuvre entreprise avec son frère. Ainsi naquit ce qui devînt en un demi-siècle un ensemble d'une richesse exceptionnelle sur l'histoire des armées françaises depuis le XVIIe siècle par l'objet, l'image et le document (armes, uniformes, drapeaux, décorations, équipements et harnachements, peintures, dessins, gravures, documents, autographes, affiches, livres et objets de toute nature).

 

 

CAP FREHEL

Il y a un phare au Cap Fréhel depuis Louis XIV et Vauban.

La « tour à feu » qu’ils firent édifier en granit en 1702, sur les plans de Simon Garangeau, est toujours visible à gauche du phare actuel. 

Elle a d’abord fonctionné au charbon et au suif par beau temps avant de fonctionner à l’huile de poisson puis à l’huile végétale avec l’apparition des lentilles en 1774.

Le phare actuel est l’un des cinq phares français les plus puissants.

CAP FREHEL

 

Les falaises surplombent la Manche d'environ 70 mètres.

La végétation est surtout composée  de bruyères et d'ajoncs.

 

La Pointe du Roselier

 

samedi 29 novembre 2014

SALON de Provence - l'horloge

La porte de la tour de l’horloge de Salon de Provence est composée d’une ouverture joliment ornée d’un chapiteau surmonté de quatre niveaux en retrait, un campanile en fer forgé contenant trois cloches la termine. 

La pierre de Salon lui donne sa couleur particulière, la blanche pierre d’Orgon est utilisée pour les décors. 

 

SALON de Provence - l'horloge

Elle sonne les quarts, les demies, les heures mais indique aussi les phases lunaires.

 Côté Nord, une sphère décrit les mouvements de la lune. Côté Sud, on trouve les jours de la semaine évoqués par la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne et le Soleil. 

Quatre lions portent les blasons. Sur la face Nord l’inscription primaire les armoiries de France (fleurs de Lys), furent remplacées à la Révolution par

« la loi ». Elle fut achevée sous Louis XIV.

 

La tour de l'horloge est bâtie sur l'emplacement de la porte nord des remparts de la vieille ville. 

 

vendredi 28 novembre 2014

Les Flâneries de jour à Martigues (fin)

Les masques et costumes garantissent l'anonymat, il est même possible de mentir sur sa classe sociale, son sexe, sa religion.

 

Les Flâneries de jour à Martigues (fin)

A Martigues, derrière ces masques et ces costumes se cachent des personnes qui veulent faire partager leur passion pour Venise...

 

 

jeudi 27 novembre 2014

DINAN (1)

Les remparts de Dinan, d’une longueur de 2,65 km, entourent la cité médiévale depuis plus de 700 ans. Nous allons entrer dans la ville médiévale par la porte du guichet.

La Porte du Guichet

Châtelet d’entrée, la porte du Guichet date de la fin du XIIIe siècle. 

 Plusieurs éléments la composent du fait de son importance stratégique : arc brisé surmonté d’un arc en plein cintre, assommoir, herse. Les deux tours encadrant la porte sont munies d'archères.

Deux places sur notre parcours :

 les places du Champ de Mars et de Bertrand du Guesclin (seule la statue représentant ce dernier les séparent).Les demeures de granit et leurs façades classiques encadrent la place qui sert de lieu de marché.

 

DINAN (1)

Un quartier intéressant celui de l'Apport.

 Par sa situation centrale l'apport était prédisposé au commerce qui s'exerçait sous ses porches.

On peut y voir les trois types de maisons à pans de bois 

 

mercredi 26 novembre 2014

DINARD -

Au début du 19ème siècle, DINARD est un petit village de pêcheurs proche de la commune voisine de Saint-Enogat. DINARD prit son aspect de Station Balnéaire à partir du milieu du 19ème siècle avec l'arrivée des familles anglaises et des premiers "adeptes" des bains de mer.

 

DINARD -

 Vers les années 1870, la promotion immobilière de la station est à son apogée avec l'action du Comte Rochaïd Dahdah qui sera le véritable promoteur de la station.

Les Villas, les hôtels, les casinos et les équipements touristiques se multiplient et changent rapidement l'aspect de la Ville. Vers 1889, DINARD était devenue le rendez-vous de la haute société nationale et internationale.

 

Ils sont venus à Dinard...

 

Paul Signac - Agatha Christie - Oscar Wilde - Winston Churchill -Picasso - ....

 

 

mardi 25 novembre 2014

Estuaire de la RANCE

Outre sa fonction de production d'énergie, le Barrage de la Rance est aussi un axe routier important reliant Dinard à Saint-Malo, et son écluse est l'unique lieu de passage pour les plaisanciers entre la Manche et la Rance.

Estuaire de la RANCE

 

L'écluse  comporte un sas de 65 m de longueur et 13 m de largeur. 

 

L'ingénieur Albert Caquot a participé à la construction du barrage de la Rance et du barrage d'Arzal, mais il est aussi connu pour de nombreux ouvrages, en France et à l'étranger.

 

lundi 24 novembre 2014

La POINTE DU GROUIN

 La pointe du Grouin est la pointe la plus au nord de Cancale.

Dans son prolongement se trouve le Phare de la Pierre-de-Herpin. Cette pointe sert à tracer la ligne de départ de la course de la Route du Rhum.

Cette pointe rocheuse et sauvage domine la mer de 40 mètres

 

 Le panorama s'étend du cap Fréhel à Granville en passant par la baie du Mont Saint-Michel, au large des îles Chausey. Un sentier permet d'aller, à marée basse, explorer une grotte creusée dans la falaise.

 L'île des Landes, qui est en face, constitue une réserve ornithologique et botanique.

 

 

 


(cliquer sur les vignettes ou laisser défilement automatique)

 

 

samedi 22 novembre 2014

Les Flâneries de jour (5) Martigues

chanson de M. Sardou

Derrière le masque,

Il y a les yeux,

Reflets de l'âme,            

Reflets des cieux,

Masque de chair                    

Pour nous plaire,

Pour l'amour

 

Les Flâneries de jour (5) Martigues

Masque de pierre

Pour se taire

Pour toujours

Derrière le masque,

Brille un regard,

Grains de colza

Dans l'encre noire.

 

 

 

vendredi 21 novembre 2014

Les Flâneries (4) à Martigues

Théophile Gautier (extrait)

  Venise pour le bal s'habille.

           De paillettes tout étoilé,

           Scintille, fourmille et babille

           Le carnaval bariolé.

 

 

Les Flâneries (4) à Martigues

         

 Arlequin, nègre par son masque,

           Serpent par ses mille couleurs,

           Rosse d'une note fantasque

           Cassandre, son souffre-douleurs.

     

     Battant de l'aile avec sa manche

           Comme un pingouin sur un écueil,

           Le blanc Pierrot, par une blanche,

           Passe la tête et cligne l'oeil.

...........

 

jeudi 20 novembre 2014

Saint MALO (3)

Une cinquantaine de maisons et d’anciens hôtels intra-muros (du XVe au XVIIIe siècle) sont classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques intra-muros comme la Maison internationale des poètes et des écrivains (5, rue du Pélicot), intéressant spécimen des anciennes maisons malouines à façades de bois composées de coursières vitrées superposées et dont il ne reste plus que quelques rares exemples par  suite des deux grands incendies successifs de la ville en 1661 et en 1944 .

 

Saint MALO (3)

 

Une autre particularité de la ville : les enseignes

Dan Lailler avait été conservateur à Saint-Malo. A sa perspicacité, il ajoutait à ses talents, ceux de l'artiste, illustrateur, dessinateur, peintre. Le Saint-Malo de la reconstruction lui doit notamment les nombreuses enseignes réalisées dans la tradition des maîtres d'autrefois.

 

mercredi 19 novembre 2014

SAINT MALO (2)

Contrairement à l’intérieur de la Ville détruite à 80%, les remparts n’ont pas souffert des bombardements des alliés en 1944. L’enceinte primitive fut construite au 12ème siècle. Ces remparts entourent que 16 hectares de la ville jusqu’au 16ème siècle

 

 

SAINT MALO (2)

La ville des explorateurs

 

Gouin de Beauchesne affronte le Cap Horn en 1701, Mahé de la Bourdonnais colonise les Mascareignes et reprend Madras, Maupertuis part en Laponie en 1736 mesurer la forme de la Terre.

Ses corsaires, Duguay-Trouin qui s'empare de Rio de Janeiro en 1711 et Surcouf lui donnent une prestige considérable.

Le malouin n’est pas un pirate, mais un corsaire : il ne vole aucune cargaison mais la confisque au profit du roi, ceci le plus légalement du monde.

Dugay-Trouin ou Surcouf ne sont pas des hors la loi mais des serviteurs zélés du royaume.

 

mardi 18 novembre 2014

SAINT MALO (1)

La Ville appelée jadis « Saint-Malo de l’Isle » resserrée dans son enceinte étroite (16 hectares) autour de sa cathédrale, brûla partiellement au cours d’un premier incendie en 1661.

 

SAINT MALO (1)

Dans les années suivantes, Vauban et Garangeau la transformèrent de nouveau en l’agrandissant à 4 reprises jusqu’à 24 hectares. Grâce à ses navigateurs et ses marchands qui arment pour les Indes, la Chine, l'Afrique, les Amériques ; la prospérité de la cité est prodigieuse aux XVII et XVIIIe siècles.

 

La porte St Vincent

"Aujourd’hui, c'est l'entrée principale de la ville"

 

Cette porte fut construite en 1708. L’anse de mer bonne est comblée, la cité est reliée par un banc de sable « Le Sillon ». Elle est donc une île à marée haute et une presqu’île à marée basse. La chaussée de granit actuelle date de 1733.

 

 

lundi 17 novembre 2014

Saint SULIAC - village de Bretagne

Saint-Suliac est classé parmi les plus beaux villages de France depuis 1999 : ce village portuaire du Clos Poulet, typiquement breton, est situé sur la Côte d'Émeraude, sur la rive droite de l'estuaire de la Rance.

Le village est organisé autour de son église et de son port, en de multiples petites rues tortueuses et charmantes.

La commune de Saint-Suliac est pratiquement une presqu'île, avec 12 km de rivage.

Saint SULIAC - village de Bretagne

 

 

Nombreuses maisons datant des XIVe et XVe siècles, elles présentent des façades de granit d'une grande unité de couleur.

De grands filets sont parfois tendus sur les façades.

L'église, avec son beau clocher fortifié, fut construite au XIIIe siècle. C'est le principal monument du village.

 

samedi 15 novembre 2014

Flâneries de jour (3) à Martigues

Flâneries de jour (3) à Martigues

 

J'aime flâner sur les grands boulevards

Y a tant de choses, tant de choses

Tant de choses à voir

On n'a qu'à choisir au hasard

 

vendredi 14 novembre 2014

Les flâneries de jour à Martigues (2)

Les flâneries de jour à Martigues (2)

 

Flâner est une science: c'est la gastronomie de l'oeil.

La Comédie humaine (1842-1852)

Citations de Honoré de Balzac

 

jeudi 13 novembre 2014

Le MONT ST MICHEL (2)

Nous poursuivons notre parcours dans les rues du mont St Michel...une autre particularité que je remarque les toits en bois.

 

 

Le MONT ST MICHEL (2)

Les toitures en bardeaux de bois viennent d’un savoir-faire ancestral. Surtout mis en oeuvre dans les régions montagneuses, le bardeau peut convenir à toutes les latitudes en choisissant bien son essence de bois. Un bel exemple, de nombreuses toitures sur Le Mont St Michel sont en bardeaux de châtaignier. Certaines ont 120 ans et d’autres 150.

Ancêtres de la tuile, les bardeaux et tavaillons désignent  donc ces écailles de bois aux reflets argentés recouvrant toitures et façades.

 

mercredi 12 novembre 2014

Le MONT ST MICHEL (1)

Inscrit au "Patrimoine Mondial" par l'Unesco en 1979, ce haut lieu touristique reçoit aujourd'hui plus de trois millions de visiteurs par an.

 

 

Le MONT ST MICHEL (1)

C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709.

En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.

Ce grand foyer spirituel et intellectuel fut avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval.

Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange du jugement, peseur des âmes, l'assurance de l'éternité.

 

mardi 11 novembre 2014

Mont st Michel - des paysages

Mont st Michel - des paysages

 

La Baie du Mont-Saint-Michel est un des paysages les plus exceptionnels de notre patrimoine.

Sa renommée universelle ne tient pas seulement au Mont-Saint-Michel, îlot qui porte l’une des plus extraordinaires œuvres de l’homme, mais aussi au spectacle admirable que le sable, l’eau et le ciel offrent en cet endroit.

 

Un diaporama sur les paysages de cet îlot et autour...

 

lundi 10 novembre 2014

MONT st MICHEL - des enseignes

Les commerçants du Mont St Michel  ont rivalisé d'ingéniosité pour présenter sur de belles enseignes leur savoir-faire , ou pour annoncer leur profession.

 

MONT st MICHEL - des enseignes

Ces motifs décoratifs, très simples au départ, peints ou sculptés sur les façades, se sont diversifiés avec le temps au point de devenir de très beaux spécimens de ferronnerie et de métal peint suspendus à des potences, elles-mêmes finement ouvragées.

 

Au cours de balade dans les rues, le nez en l'air la plupart du temps, voilà ce que j'ai ramené....

 

samedi 1 novembre 2014

ANGERS - le château (1)

Résidence des ducs d’Anjou aux XIVe et XVe siècles, le château s’orne de bâtiments résidentiels et de jardins dans lesquels prendra place, du temps       du Roi René, une ménagerie exotique.

 

ANGERS - le château (1)

 Pendant sept siècles, la forteresse a été un lieu d’enfermement.

Fouquet arrêté à Nantes par d’Artagnan en 1661, est emprisonné au château d’Angers, défini par Louis XIV comme une véritable Bastille. Le château a fonctionné comme prison départementale jusqu’en 1856 puis, comme casernement pendant la première moitié du XXe siècle, avant d’être accessible au public.

 

Les douves du château d'Angers n’ont jamais été emplies d’eau. Aujourd'hui, les douves sont entretenues par la Direction Parcs, Jardins et Paysages.

 

 

ANGERS - le château (2)

L’intérieur du château  a subi de nombreuses modifications. 

 

ANGERS - le château (2)

Le logis royal, la chapelle et le châtelet sont entièrement construits par Louis II et le roi René. 

 

L’art gothique du XVe siècle se voit bien sur les différents édifices comme les arcs, les voûtes, les piliers… on retrouve la même élégance dans la chapelle et le châtelet. 

 

Louis Ier d’Anjou commande à partir de 1375, la tenture de l’Apocalypse.

Cette tapisserie longue de plus de 100 mètres, illustrant le texte de Saint Jean, reflète aussi les angoisses de cette fin du XIVe siècle, au plus fort de la guerre de Cent ans. 

 

Château de SERRANT - (environs d'Angers)

Il s'agit d'un château de style essentiellement Renaissance. Il a été construit à la place d'un château médiéval en schiste ardoisier : les douves témoignent de la période où Serrant était une place forte surveillant le passage de la Loire.

 

Château de SERRANT - (environs d'Angers)

Aujourd'hui, le château est la propriété du Prince et de la Princesse de Merode qui descendent des La Trémoïlle.

Les appartements sont magnifiquement meublés. De somptueuses tapisseries flamandes ornent la grande salle à manger.

On admirera le grand escalier, les appartements aux plafonds à caissons du 1er étage, la bibliothèque et ses vingt mille volumes, les chambres d'apparat où passèrent Louis XIV et Napoléon.

Les oeuvres d'art sont nombreuses: glaces de Venise, tapisseries des Flandres et des Gobelins, très beau cabinet italien, buste de l'impératrice Marie-Louise par Canova, portraits

NOTE : photos interdites à l'intérieur...



FOUGERES en Bretagne

Fougères est une ville située à la limite de la Bretagne, du Maine et de la Normandie .

Le château féodal (XIIe -XVe siècle) est l'un des plus imposant d'Europe .

Le quartier médiéval: la place du Marchix est bordée de maisons à pans de bois du 17ème siècle.

Le Beffroi, édifié en 1397, il est le plus ancien beffroi de Bretagne. Il témoigne de la vitalité artisanale et commerciale de la cité médiévale. Sa cloche rythme aujourd'hui encore la vie de la ville.

FOUGERES en Bretagne

 

Des personnalités importantes :

 

François-René de Chateaubriand : il vient souvent à Fougères où habite une de ses sœurs. Il n'en garde pas un très bon souvenir : « Chez mes sœurs, la province se retrouvait au milieu des champs. On allait dansant de voisins en voisins, jouant la comédie dont j’étais parfois un mauvais acteur. L’hiver, il fallait subir à Fougères la société d’une petite ville, les bals, les assemblées, les dîners. »

 

Balzac : après avoir découvert Fougères en 1828, il écrira le roman Les Chouans

 

Victor Hugo : a séjourné à Fougères avec sa maîtresse Juliette Drouet en juin 1836.

 

 

Les Flâneries du miroir (4) Martigues

Dernier diaporama sur le défilé nocturne ...

 

Les Flâneries du miroir (4) Martigues

 

Les Flâneries de jour à Martigues (1)

Flâneries au Miroir... mon beau miroir

 

 Le cadre très « vénitien » de Martigues se prête plus qu’ailleurs aux déambulations inspirées du Carnaval de la Cité des Doges, entre grâce et fantaisie, entre imagination et poésie.

 

Les Flâneries de jour à Martigues (1)

Les 7es Flâneries au Miroir ont encore une fois captivé Martigues le temps d’un week-end, grâce aux quelque 200 costumés de l’Association des Masqués Vénitiens..(presse locale)

 

Flâneries du miroir à Martigues (3)

La moretta : Masque porté par les femmes, ovale de velours noir complété de voile, voilette, et petit chapeau à large bord. 

Le masque restait appliqué au visage grâce à un petit bouton que l'on tenait avec la bouche. Ce qui explique que ce masque était muet.

 

Flâneries du miroir à Martigues (3)

 

On dit que les hommes appréciaient de voir ainsi les femmes réduites au silence.

 

vendredi 31 octobre 2014

Les Flâneries du miroir à Martigues (2)

Les Flâneries du miroir à Martigues (2)

 

 

Suite de notre défilé dans Martigues

A l'origine, Arlequin, un personnage-type de la Commedia dell'arte, était un personnage pauvre, un serviteur la plupart du temps, portant un costume complètement rapiécé.

De nos jours, il est généralement assimilé à un bouffon, il a perdu son chapeau traditionnel au profit d'une coiffe de fou.

 

Son costume, bien plus fastueux, est orné de triangles ou de losanges multicolores. 

 

jeudi 30 octobre 2014

LE MANS (fin)

Nous continuons la visite du Vieux Mans

Encore des fenêtres typiques,  et une méridienne solaire.

la méridienne du Vieux Mans située sur l’hôtel de Clairaulnay  ‘’selon la tradition aurait été tracée par Claude Chappe .

 

 

LE MANS (fin)

Nous descendons vers le centre ville moderne, vers la place de la République.

Petit passage par "le Hollywood boulevard" du Mans

Depuis mars 1991, l'association « l'Empreinte des Vainqueurs », les commerçants du quartier Saint-Nicolas et la ville du Mans rendent hommage aux vainqueurs des 24 heures du Mans.

Chaque année, après la course, les pilotes ayant remporté les 24 Heures du Mans sont invités à déposer leurs empreintes de mains dans du plâtre.

 

 

 

 

 

 

mercredi 29 octobre 2014

LE MANS (3) - de belles maisons

Le cœur historique intra-muros conserve une centaine de maisons à pans de bois. Les plus anciennes datent de la fin du XIVe siècle, la majorité des XVe et XVIe siècles. 

 

La Maison du Pilier-Rouge

la maison du Pilier-Rouge, construite au XVIe siècle,  bâtisse d’angle

a l’une de ses façades située sur l’axe majeur de la vieille ville, la Grand’Rue.

Ces piliers avaient une double fonction : points de repère en l’absence de numérotation des maisons et de dénomination des rues ; et enseignes commerciales en angle de rues.

 En l’occurrence, le commerce installé dans cette maison était celui d’un artisancommerçant de cannes de soûle

(un jeu ancêtre du criquet et du golf).

 

LE MANS (3) - de belles maisons

La maison d'Adam et Eve

Cette maison Renaissance fut édifiée en 1528 par Jehan de l'Espine, le médecin de la reine Bérengère, veuve de Richard Cœur de Lion.

 

Elle doit son nom au bas relief de sa façade, mais en réalité les personnages qui y sont représentés seraient plus probablement Ariane et Bacchus, accompagnés des signes du zodiaque

 

 

mardi 28 octobre 2014

LE MANS - (2)

Situé sur la place de la cathédrale Saint Julien, face à son célèbre menhir, l'hôtel des Morets est aussi appelée "maison à la tourelle" ou "maison canoniale Saint Paul".

Marie de Médicis y séjourna en 1614

 

St Michel et le dragon.

Sur la façade d'une maison (premier étage), dans une niche, statue de St Michel terrassant le dragon.

 

 

LE MANS - (2)

HÔTEL GRABATOIRE  = cet hôtel du XVIème siècle remplace un bâtiment qui  recevait les chanoines grabataires. Construit entre 1528 et 1543, par Jean de Courthardy et ses héritiers, il est composé d'un grand pavillon, prolongé à l'ouest par un bâtiment imposant, sur lequel vient s'appuyer un petit logis. Deux tourelles à pans coupés (6 et 7), avec des toits aigus , desservent les étages. Siège de l'évêché. Restauré au XIXème siècle.

 

lundi 27 octobre 2014

LE MANS - la cathédrale (1)

Cathédrale Saint-Julien du Mans

Saint-Julien fut le premier évêque du Mans (au IVe siècle).

La cathédrale est un témoignage médiéval du style architectural du gothique angevin.

L’édifice est souvent comparé aux cathédrales de Reims ou de Chartres.

LE MANS - la cathédrale (1)

 

Elle possède sur son flanc ouest, une pièce rare et précieuse. Il s'agit d'un menhir en grès d'une hauteur de 4,55 mètres. Ce menhir date de l'époque préhistorique et a été installé « Place Saint Michel » en 1778, suite à la destruction du « Dolmen de la Pierre au lait ». Le menhir fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 18896.

Tous les siècles du vitrail sont représentés, du XIIème siècle avec la verrière de l'Ascension au XXème siècle, avec les vitraux consacrés à Jeanne d'Arc.