mercredi 29 mai 2013

Châteauneuf en Auxois (3)

Au fil des siècles, la forteresse passe entre les mains de plusieurs grands personnages.

Durant 140 ans, Châteauneuf demeura dans la Maison de VIENNE, c'est à dire jusqu'à ce que Louis Henri de VIENNE, confronté à son tour, à des difficultés financières, vende, le 22 Mars 1767, domaine et château, à un riche banquier parisien, M. PARIS de MONTMARTEL. 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN0456640x480_zps8141baa4.jpg

A la Révolution française le site subit de nombreux dégâts.

 Il est vendu aux enchères et il faudra attendre 1930 pour que le comte de la Vogue le cède à l'État.

 Riche sur les plans architecturaux et culturels, le château abrite de belles tapisseries tissées en laine et soie.

Certaines représentent des épisodes de la vie de Moïse.

 

lundi 27 mai 2013

Châteauneuf en Auxois (2)

                   Après avoir traversé le Moyen Âge et ses tourments, la lignée des Châteauneuf s’éteint en 1457,lorsque Catherine de Châteauneuf est condamnée au bûcher pour avoir empoisonné son époux.

 

La seigneurie est confisquée et confiée par le duc Philippe le Bon à son conseiller Philippe Pot, futur Grand sénéchal de Bourgogne. La vie à la forteresse devient moins martiale.

 

A la fin du XVe siècle, on y construit le grand logis, un logis d’hôtes ainsi qu’une chapelle dans le pur style gothique.

Assiégé lors des guerres de religions en 1590, le château passe ensuite entre les mains de plusieurs familles aristocratiques qui poursuivent l’aménagement intérieur et la transformation des logis.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN0438640x480_zpsabeb7f5c.jpg

La chapelle, avec ses carreaux vernissés, ses peintures « à la détrempe » du XVe siècle représentant les douze apôtres et le Christ  abrite aussi une copie du gisant de Philippe Pot conservé au Louvre.

 

 

samedi 25 mai 2013

Montpellier (2)

Depuis 1858, le square est le premier lieu visitable par le voyageur en train qui sort de la gare  St Roch de Montpellier.

 

 

Dans ce square , l'ilôt moussu qui orne la pièce d'eau était à sa création une petite roche d'une cinquantaine de centimètres, qui au fil du temps s'est enrichie de calcaire et de mousse, pour donner cet immense choux fleur vert, phare du jardin.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN3312640x480_zps47118409.jpg

La tour de la Babotte est un élément des vingt-cinq tours de l'enceinte fortifiée qui protégeait la ville de Montpellier à la fin du XIIe siècle, début du XIIIe siècle. Haute de vingt-six mètres, elle en reste le dernier vestige avec la tour des Pins.

 

 Elle abritera successivement un  observatoire d'astronomie, le télégraphe Chappe, les pigeons de la Société colombophile de l'Hérault Actuellement, la tour de la Babotte abrite le club d'échecs de Montpellier.

 

jeudi 23 mai 2013

Châteauneuf en Auxois (1)

                        Châteauneuf-en-Auxois est l'un des derniers témoignages de l'architecture militaire bourguignonne du XIVème siècle.

Pendant la guerre de Cent Ans, tours et courtines sont élevées pour défendre le village et les plaines de l'Auxois.

 Châteauneuf semble encore surveiller la route de Dijon à Autun  avec en contrebas le canal de Bourgogne.

 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN0387640x480-1_zps6b2fe747.jpg

Les premières traces de la  construction remontent au tout début du XIIe siècle, lorsque Jean de Chaudenay  fit ériger un château neuf pour son fils, qui en prit possession en 1175.

Le donjon carré date de cette époque.

 

Passons le pont levis ...

 

mercredi 22 mai 2013

RANOMAFANA la ville

Après la découverte du parc, moment déjeuner

 

Au menu de midi (plat principal) à Ranofamana : ragoût de zébu , porc avec pois chiche (variété locale) et un bol avec de l'eau chaude en dessous en guise de chauffe-plat .

Au loin la rivière , notre hôtel le grenat, des gens qui traversent à gué la rivière.. (hôtel à recommander)

En rentrant à l'hôtel petite halte devant un jeune du village qui jouait de la guitare devant chez lui.

Notre guide NAINA s'est mis à chanter...

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1543800x600_zps200cd567.jpg

==================================================

"tu t'en souviens Naina ??" cette question pour notre guide qui suit les publications depuis Madagascar...

==================================================

 

Un peu plus tard, balade en ville, à la rencontre des gens : sculpteurs sur bois en apprentissage ou cette dame qui pilait le riz pour en faire de la farine..le quotidien.

 

mardi 21 mai 2013

Ranomafana le parc (2)

Nous continuons notre traversée dans le parc de Ranomafana, nous apercevons un lémurien, difficle à photographier, très haut perché et dans la pénombre de la forêt.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/IMG_1316800x600_zps7425271d.jpg

L’animal le plus observé dans le parc est représenté par les lémuriens car on y trouve pas moins de 12 espèces de lémuriens dont 2 espèces rares : le fameux hapalémur aureus et hapalémur simus qui se nourrissent principalement de pousses de bambous et de goyaves.

 Cette espèce a été découverte en 1985 sur un site intégré au parc national de Ranomafana.

L’année suivante, les chercheurs concluaient à une nouvelle sous-espèce d’Hapalemur sinus.

Des études ultérieures ayant démontré que l’hapalémur doré compte davantage de chromosomes que le précédent, on a finalement conclut qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce.

L’hapalémur doré possède une face et un dos brun foncé, un bas-ventre doré et une épaisse queue présentant des anneaux brun et doré assez difficiles à distinguer.

Nous avons réussi à voir furtivement un lémurien bambou

 

 

 

 

 

lundi 20 mai 2013

RANOMAFANA (2) le parc

La forêt de Ranomafana est une forêt pluviale.

Avant la création du parc, cette forêt était exploitée. Aujourd’hui, seules les parties éloignées de la route sont encore considérées comme de la forêt primaire et catégorisées comme noyau dur.

 

Le climat est donc du type tropical humide et pluvieux, favorisant la naissance de nombreux cours d’eau qui prennent leur source dans les massifs du parc et qui le sillonnent, formant un décor naturel très attirant grâce à de nombreuses rivières et des cascades qui traversent la forêt.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1479800x600_zps7b78e6fc.jpg

 Le Ravenala madagascascariensis, un arbre de la famille des bananiers endémique de la Grande Ile.

On l’appelle aussi « l’arbre du Voyageur », car la base de ses feuilles forme un récipient qui permet de récupérer l’eau de pluie.

Le ravinala ( son nom malgache) est utilisé dans la construction des maisons malgaches.

dimanche 19 mai 2013

MONTPELLIER (1) la comédie

La place de la Comédie à Montpellier est la place centrale de la ville,le centre médiéval de la ville.

La Comédie s'étend sur un ancien espace de fortifications, comme les boulevards encerclant le centre.

 http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN3295640x480_zpsba54cc0c.jpg

Elle tient son nom du théâtre municipal dont la façade monumentale orne le sud-ouest de la place.

La place est organisée par l'« œuf » où trône la copie de la statue-fontaine des Trois Grâces.

Aujourd'hui, l'« œuf » est visible à la couleur des pierres lisses utilisées. À l'origine, l'« œuf » était l'espace piétonnier de la place de la Comédie entourée par toutes les routes qui traversaient encore le centre de la ville .

Un peu plus loinLe square Planchon, situé en face de la gare

Monument commémoratif en l'honneur du botaniste Jules Émile Planchon (1823-1888) qui sauva le vignoble français suite aux ravages de l'épidémie de phylloxéra en réalisant un greffage sur des pieds de vigne américains plus résistants.

Le buste en bronze a été détruit en 1941 et remplacé par un buste en marbre réalisé par Pierre Guery en 1951.

 

samedi 18 mai 2013

Entre flammes et flots à Marseille 2013 (2)

En deux soirées,

les 3 et 4 mai 2013,

plus de 400 000 badauds ont déambulé autour du Vieux-Port de Marseille à la lumière de bougies,

un ponton aménagé pour la circonstance permettant même de "marcher sur l’eau" sur 160 m

entre le Fort Saint-Jean et le Fort Saint Nicolas, à l’endroit même où était construit le "Pont Transbordeur" qui fut détruit par les Allemands à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN9994Copier_zpsb01e30e8.jpg

Cette balade poétique a permis d’emprunter un "tunnel de feu" et de découvrir d’étranges automates se jouant élégamment de la lumière et du feu.

 

 

 

Ambiance très familiale !!!

 

 

vendredi 17 mai 2013

Route vers Ranomafana (2)

Nous continuons notre route vers Ranomafana, sur laquelle on peut voir encore les traces du passage du dernier cyclone,  route défoncée et toujours en l'état !

Un peu plus loin nous voyons des gens courbés, des orpailleurs !!

Nous poursuivons notre route jusqu'à notre hôtel "le grenat" ou nous goûtons au bonbon anglais.

(en arrière plan de la photo notre guide Naina)

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1476800x600_zps7f713e8b.jpg

 

A Madagascar on trouve en plus de toutes les boissons alcoolisées ou non alcoolisées d'importation, des productions locales comme le rhum, certains vins, de la bière et une sorte de limonade "bonbon anglais". (goût de malabar, ou de bonbon, à chacun d'apprécier)

 

jeudi 16 mai 2013

Route vers Ranomafana

La récolte du riz

La coupe est faite manuellement à la faucille. Les bottes coupées sont posées sur les chaumes pour sécher puis sont liées en gerbes et transportées sur un endroit surélevé de la rizière où vont s’édifier les meules. 

Le battage pour la consommation familiale se fait au fléau sur la parcelle

 ou sur une pierre au village , mais le battage ne commence réellement qu’un mois et demi après la coupe, une fois que la rizière est bien asséchée.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1437800x600_zps98ed5c3e.jpg

 Deux techniques sont utilisées. L’une est le battage par dépiquage aux boeufs qui piétinent les épis sur une surface circulaire endurcie par une couche de bouse séchée.

 L’autre technique est le battage au tracteur. Un tracteur peut battre jusqu’à 6 tonnes de paddy (grain de riz) par jour et les paysans n’hésitent pas à l’utiliser ( quand les moyens financiers le permettent, rarement !!)car l’expérience prouve que cette technique de battage ne gaspille pas le grain et est plus rapide que le piétinage des boeufs.

 Ensuite les femmes procèdent manuellement au vannage.

 Le paddy est mis en sacs et transporté au village. 

 

mercredi 15 mai 2013

MANAKARA (2)

Nous continuons la visite du marché avec vente de spaghettis prêts à être consommés, vente de viande , sympa le boucher !!

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/IMG_1266800x600_zps002ceea1.jpg

 

Nous quittons le marché, traversons le pont (pont  avec accès réduit car en mauvais état), pont sous lequel nous étions passés en pirogue.

Nous trouvons une voie ferrée, en effet à proximité de Manakara, une ligne de chemin de fer traversait la piste d'aviation de la ville, désormais désaffectée hormis pour quelques avions privés.

Autrefois le train avait priorité sur les avions !! ci joint une photo de  carte postale  prêtée par notre guide Naina .

 

 

mardi 14 mai 2013

MANAKARA (1)

Manakara est le terminus du chemin de fer FCE (Fianarantsoa-Côte Est) qui la relie à la ville de Fianarantsoa en 12 heures minimum

Rappel diaporamas précédents ...

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1383800x600_zps2c60d11e.jpg

 

Nous avons fait un tour en ville, au marché plus exactement :

marché alimentaire, fruits, légumes, mais aussi vente de tabac à chiquer, de bois, de chapeaux faits sur place.. en direct, voir dans le diaporama !

 

lundi 13 mai 2013

Canal des Pangalanes (fin)

Nous terminons la balade sur le canal par une visite dans un village.

            Nous visitons une distillerie , fabrique d'huiles essentielles.

L'isolement de Madagascar jusqu'à la fin des années 1990 a fait que les Malgaches se soignent encore à plus de 90% à partir de plantes médicinales et n'ont rien perdu du savoir sur les propriétés des plantes.

             Ainsi, il n'est pas étonnant de constater que lorsque l'on extrait les principes actifs des plantes parmi les plus utilisées par les malgaches, on peut trouver des propriétés thérapeutiques véritablement hors du commun.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/IMG_1240800x600_zps99547184.jpg

 

On retourne sur le canal :

Des femmes ont installé le long des joncs des pièges à crevettes.

Le piège :  un fagot de branches feuillues retenu par des bambous plantés dans le sol.

 

dimanche 12 mai 2013

Entre flammes et flots - Marseille 2013

“Le Vieux-Port entre Flammes et Flots” est un projet conçu par la compagnie Carabosse à l’initiative de Karwan pour célébrer ce changement de décor et sonner l’ouverture de La Folle Histoire des Arts de la Rue,

édition spéciale 2013 : Europe et Méditerranée.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN9907Copier_zps5956f463.jpg

L’installation de Carabosse s’est emparée de tout le Vieux-Port les 3 et 4 mai 2013.

Contrairement aux feux d'artifice composés de gerbes retombant du ciel ici il s'agissait d'illuminer le Vieux port  par des embrasements à la bougie, des braseros (charbon de bois) ou par des flammes douces et dansantes (pots de feu).

Les piétons ont pu  exceptionnellement traverser le port  grâce à la mise en place d’un quai transbordeur en lieu et place du fameux pont transbordeur qui habite encore la mémoire de nombreux Marseillais.

 

samedi 11 mai 2013

MARSEILLE 2013 pavillon M

Le Pavillon M a été conçu spécialement pour Marseille-Provence 2013

Son architecture audacieuse, posée à proximité du Vieux-Port, ne passe pas inaperçue dans le paysage environnant.

 Avec ses 1 200m² de superficie, ce bâtiment est destiné à l'information, à la programmation, à l'animation et à la billetterie de l'année Capitale.

Chaque vendredi, le Pavillon M se transforme en Galerie d'art éphémère, nous avons vu celle de Danielle Jacqui.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/DSCN8164Copier_zpsdeafa45e.jpg

Au premier niveau  4 cabines olfactives, une minute d'ambiance sonore, des odeurs toutes les 15 secondes pour plonger le spectateur dans l'univers marseillais.(fauteuil dans le diaporama)

 

vendredi 10 mai 2013

Canal des Pangalanes (5)

Après le repas, nous avons eu droit à une petite représentation folklorique : un villageois avec 2 de ses enfants chantent et dansent devant  nous sur le sable.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1335800x600_zpsa0b734fc.jpg

Après cet intermède festif nous apprenons que dans cette région perdure une coutume ancestrale : celle des jumeaux maudits.

Dans cette région de Madagascar, à Mananjary, l’ethnie Antaimbahoaka rejette toujours, dès la naissance, les jumeaux.

Ils sont signes de mauvais présage.

 À une autre époque, les enfants étaient tués, aujourd’hui ils sont "seulement" abandonnés.

Des associations les prennent en charge et se battent pour éradiquer cette coutume.

 

jeudi 9 mai 2013

Beaune , la ville (8)

fin de notre parcours dans le centre ville de Beaune, entre les hôtels particuliers, les maisons à colombage...et les remparts.

 

Passage sous la porte Saint-Nicolas a été construite entre 1762 et 1770 à l'emplacement d'une ancienne porte médiévale fortifiée. Des inscriptions  sont peintes et gravées : " Porte de la Fédération " sur le fronton, " La Nation, La Loi, Le Roi " à droite, " Liberté et Egalité " à gauche.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN8315640x480_zpsf948348c.jpg

Un tour devant le couvent des Ursulines  fondé en 1626 par des religieuses venues d'Autun pour s'occuper de l'instruction des jeunes filles, et qui après la Révolution, devint  Hôtel de Ville.

Les remparts réaménagés :

Le Bastion de l’Oratoire, une ancienne tour de défense de la ville de Beaune  : Un caveau y est accolé, aujourd’hui.

 Plus loin  le bastion Saint Martin a été réaménagé en démolissant la porte médiévale et en ouvrant le bastion, un nouvel espace de détente pour les habitants fut créé: le square des Lions. Les deux lions gardent l’entrée qui mène à l’esplanade.

mercredi 8 mai 2013

Train de Manakara (5)

Madiorano, cette dernière fait partie de l’ethnie des Tanalas, reputée pour sa connaissance sur les plantes médicinales, le train est leur seul lien avec le monde extérieur.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1197800x600_zps8b5c8b90.jpg

Les TANALA

Le peuple malgache se divise en 18 ethnies dont le territoire correspond à d'anciens royaumes.

"Ceux de la forêt" peuplent la partie montagneuse des forêts tropicales autour de Ranomafana;

Chasseurs, agriculteurs, ils cultivent café et riz.

Les Tanala, généralement de petite taille, sont réputés donc pour les plantes médicinales et le miel qu'ils récoltent.

 

mardi 7 mai 2013

Canal des Pangalanes (2)

Les balades sur ce canal sont un voyage dans le temps car rien n’a changé depuis un siècle 

Le Canal offre des paysages de la vie quotidienne . 

transport de marchandises, échanges commerciaux, pêche, lessive...

Moins entretenu maintenant, le canal n’est utilisé que pour les balades touristiques. 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1290800x600_zpsb23bb1aa.jpg

De loin nous pouvons apercevoir un grand mémorial blanc, Mémorial aux victimes du 29 mars 1947.

Construit au dessus d’une fosse où les soldats français fusillèrent de nombreux malgaches en 1947.

 L’insurrection malgache de 1947 est un sujet difficile à aborder, ....

 

 « Rano raraka tsy azo niraofina intsony » (on ne peut plus récupérer l’eau déjà versée par terre) dit un proverbe

 

 

 

Marseille, le Vieux Port 2013

Les travaux du Vieux-Port ont permis de dégager de la place pour les piétons en créant une vaste esplanade et en limitant le nombre de voies de circulation pour les voitures.

C'est l'architecte britannique Norman Foster et le paysagiste français Michel Desvisgnes  qui ont conduit le projet de semi-piétonnisation du Vieux-Port.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/REGION/DSCN8132Copier_zps387d10cc.jpg

L'ombrière (encore en travaux)

Vaste et aérienne en inox poli, l'ombrière permettra des jeux de reflets entre ciel et terre. 

 

Funny ZOO crée le buzz en ville!

Chaque trimestre, 10 animaux s’échappent du Zoo pour prendre les couleurs de l’Année Culturelle Européenne et s’installent autour du Vieux-Port jusqu’au Palais Longchamp.

 Décorés par des Artistes, adoptés par des entreprises et des institutions, ces 10 animaux contribuent aux festivités culturelles 2013 avant de regagner Funny Zoo à l’issue de leur trimestre citadin.

 


Marseille 2013 vieux port par chevrette13

dimanche 5 mai 2013

Canal des Pangalanes (3)

Nous faisons halte dans un village de pêcheurs et d'artisans..

Que ce soient les objets usuels de la vie de tous les jours, mais aussi les jeux, les instruments de musique ou les objets ornementaux à caractère sacré ou artistique, l'artisanat malgache est riche en matières naturelles…

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1309800x600_zps87cf3680.jpg

La vannerie a été longtemps un art spécifique des femmes.

Le procédé était au début utilisé pour la fabrication des objets utiles au quotidien comme les nattes, les paniers, les nasses, les chapeaux et les vans (plat rond tressé) à riz.

 

Outre l'artisanat, on y touve vanille et poivre..

Nous  avons été tentés par  une barque en bois, de la vanille, des coffrets bois pour la  vanille.

Nous avons laissé des vêtements pour les occupants du village, en retour on nous a offert du poivre.

jeudi 2 mai 2013

Canal des Pangalanes (1) voyage à Madagascar

Long de 665 km du nord au sud, il se présente tantôt sous forme de lac de superficie très variable, tantôt en un canal étroit.

 

Ce canal résulte de la difficulté de drainage de cette partie orientale malgache.

A l’origine, il s’agissait d’un cordon de lagons peu profonds, alimentés en eau douce par les innombrables cours d’eau et abrités de la mer par une ligne de dunes côtières d’une largeur très mince, parfois quelques mètres seulement.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1247800x600_zpsa38a9c0f.jpg

C’est en 1896 que le Général Galliéni décréta la construction du canal pour faciliter le transport des marchandises et exercer un contrôle administratif et militaire sur toute cette région.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/carte_se0800x600_zps97c3eac0.jpgLa construction du

canal des Pangalanes

  consistait à relier

ce chapelet de zones marécageuses entre elles.

 

 

On embarque

pour la traversée....

 

L’embouchure très large....

 

mercredi 1 mai 2013

Canal des Pangalanes 4

 Notre guide et les piroguiers vont préparer le repas et nous laissent profiter du décor.

Les enfants nous tiennent compagnie un moment, ils s'amusent à faire des acrobaties sur la plage jusqu'à l'arrivée de notre repas.

Repas sur la plage su village.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1330800x600_zps5e551e93.jpg

 

Au menu les langoustes vues dans le premier diaporama ICI  et Poisson grillé, de la  sauce et une énorme marmite de riz, le tout servi dans de grandes feuilles .

A la fin du repas, rhum arrangé pour les amateurs (pas pour la chevrette !!!..)

 

Train de Manakara fin

"Notre train

La déclivité maximale de la voie (3.5%) se situe entre Madiorano et Tolongoina.

Le train rencontre parfois des problèmes de traction dans les montées, particulièrement quand les voies sont mouillées.

La simplicité de la solution alors apportée n'enlève rien à son efficacité : verser du sable dans un entonnoir devant la locomotive pour redonner au train la traction dont il a besoin."

A partir de dix-huit heures, la nuit tombe rapidement. Il n’y a pas de lumière dans le wagon et l’obscurité est totale dehors.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1234800x600_zps664408d2.jpg

Le trajet perd alors un peu de son intérêt et semble s’éterniser, les derniers vendeurs ont du mal à écouler leur marchandise, ils n'ont que quelques chandelles.

C'est la région du poivre, très peu de photos à cause de l'obscurité totale.

Le train devait partir à 7h, il est parti à 9h45 et est arrivé à destination à minuit pour faire 163 km !! un record

 

Le train de MANAKARA (4) - chutes d'eau

 

1er Mai 

1er MAI

 

et l'article du jour : 

 

Les célèbres chutes d'eau de Mandriampotsy (une cascade d’une vingtaine de mètres) se situent à 3 km d'Andrambovato. L e train ralentit pour que l'on puisse les voir sur la droite, juste avant d'arriver en pays Tanala.

 

Le train de MANAKARA (4) - chutes d'eau

 

le pont de chemin de fer franchit d'une seule portée les Chutes de la Mandriampotsy.

 

 La vue plonge sur la forêt de l’est en contrebas.

 


train Manakara 4 cascade par chevrette13