dimanche 31 mars 2013

NANCY (5)

PLACE D'ALLIANCE

 Cette place, plus petite et plus intime, fait partie de l’ensemble architectural du XVIIIème retenu par l’UNESCO. Elle doit son nom à l’alliance entre la Maison de Lorraine Habsbourg et de la Maison de France. En son centre, s’élève une fontaine remarquable, inspirée de la fontaine du Bernin de la place Navone de Rome, créée par Cyfflé

Un bassin chantourné à plusieurs lobes reçoit l'eau que déversent trois vieillards barbus symbolisant des fleuves

Au sommet, un génie joue de la trompette. Le bouclier qu'il tient porte ces mots : "Perenne foedus anno 1756", ce qui signifie "Eternel traité de Concorde". 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN8024640x480_zpsbe54083f.jpg

La cathédrale

CATHÉDRALE

Œuvre des architectes Jules Hardouin-Mansart et Germain Boffrand, elle fut construite au début du XVIIIème siècle et possède des grilles réalisées par les ateliers de Jean Lamour, une coupole peinte par……Jacquard et un orgue classé. Peintures de l’école lorraine des XVIIème et XVIIIème siècles.

Les grandes orgues de 1757, construits par les frères Joseph et Nicolas Dupont, de Malzéville, comptent 64 jeux et 4164 tuyaux.


NANCY 5 par chevrette13

 

samedi 30 mars 2013

Nancy (4)

PORTE DE LA CITADELLE

 Le duc Charles III la fit édifier au XVIIème siècle pour doubler et renforcer la défense de la ville. Elle était alors entourée de quatre bastions et séparée de la Porte de la Craffe par des fossés qui, au cours du temps ont été comblés. Les ponts de liaison ont disparu et au XIXème siècle, les portes ont été dégagées.

 

Louis Hubert Gonzalve Lyautey est né à Nancy en 1854 est plus connu en Afrique du nord compte tenu de son action durant les guerres coloniales et en tant que résident général du temps du protectorat français au Maroc qu'en France.

Sa statue trône non loin du jardin de la citadelle.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7992640x480_zps7f55a4fd.jpg

PLACE DE LA CARRIÈRE

 Troisième site de l’ensemble architectural du XVIIIème siècle classé par l’UNESCO, cette place créée au XVIème siècle fut, à l’origine, un lieu de joutes et de tournois, d’où son nom de « Carrière ». Elle fut remodelée au XVIIIème siècle afin de présenter une symétrie dans sa perspective. A l’entrée de la place, deux hôtels particuliers se font face : l’Hôtel de Craon (Cour d’appel) et la Bourse de Commerce (Tribunal administratif). A l’autre extrémité, s’élève le Palais du Gouvernement, encadrée par un hémicycle, orné des divinités antiques.

 


NANCY 4
par chevrette13

 

vendredi 29 mars 2013

Lémuriens Isalo fin

On peut distinguer cinq grandes familles de lémuriens au sens large.

Le lémur à front roux que nous avons rencontré fait partie des Lémurides.

les lémurs à front roux vivent dans un groupe d’une quinzaine d’individus généralement dominé par une femelle.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0600640x480_zps6d52a0b8.jpg

Les lémuriens sont des mammifères. Ils ont des pieds et des mains préhensiles, avec un pouce opposable : ils sont donc très agiles dans les arbres, sautant à toute allure d’une branche à l’autre 

L’Eulemur fulvus rufus qui doit son nom à un front rouge est, quant à lui, à la fois diurne et nocturne, changeant d’activités en fonction de l’éclairage de la lune. 

 

jeudi 28 mars 2013

Cascade des Nymphes - Isalo

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0592640x480_zps8624ddde.jpg

Après une marche dans un canyon accidenté, après avoir traversé une forêt assez luxuriante, nous arrivons à la cascade des nymphes.

A Madagascar les nymphes sont souvent au menu des restaurants, il s'agit de grenouilles, maisi ici point de grenouilles, mais un décor de rêve.

En cours de route , en levant le nez, on peut apercevoir également des termitières "aériennes", en haut des arbres.

mercredi 27 mars 2013

Oiseaux dans l'Isalo

77 espèces d’oiseaux vivent  dans l' Isalo dont le bulbul malgache  est une espèce de passereau.

la bergeronnette malgache : Cette espèce est caractérisée par une silhouette élancée, haute sur pattes, un plumage contrasté (gris dessus et jaune dessous) et une longue queue sombre bordée de blanc.

 http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0570640x480_zps01b9a771.jpg

La femelle est souvent plus claire que le mâle.

La Bergeronnette malgache fréquente tous les milieux ouverts de Madagascar, de préférence lorsqu'ils sont humides ou situés à proximité de l'eau douce, saumâtre ou salée


en route pour la cascade par chevrette13 =-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-==-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Réponses possibles pour le diaporama d'hier :

 

                         Profil de J. Chirac ou du Gl De Gaulle

mardi 26 mars 2013

Fenêtre sur l'Isalo

En attendant le coucher de soleil à travers "la fenêtre de l'Isalo" voyons à quoi vous fait penser le premier rocher,

 

.......................le profil de ...???

et puis regardons les termites en plein travail

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0645640x480_zps72c1c7c4.jpg

 

En effet chaque jour, vers 17h le soleil se couche au travers de

la « fenêtre de l’Isalo », rocher sculpté par l’érosion, rocher qui a la forme d'une fenêtre, mais bon ce jour là quelques nuages !!

 


fenêtre Isalo par chevrette13

lundi 25 mars 2013

Le Maki catta dans l'Isalo

Nous continuons la balade dans le massif de L'Isalo, voir article  précédent, à la recherche de lémuriens. 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0548640x480_zps7e6679b5.jpg

Le maki catta ou lémur catta  ou lémur à queue annelée est un lémurien qui possède une pelage gris clair sauf au niveau du ventre où il est blanc. 

De plus sa queue est constituée de 14 anneaux noirs et blancs. Son visage et ses oreilles sont blancs, mais le contour des yeux et le museau sont noirs. 

 

 C'est une espèce endémique du sud de Madagascar, Omnivore,Il atteint sa maturité sexuelle entre 2 ans et demi et 3 ans. 

 

dimanche 24 mars 2013

NANCY Palais des ducs

Palais des ducs de Lorraine

Le Palais Ducal, édifié au XVème siècle, fut tout d’abord la résidence des ducs de Lorraine. Délaissé au XVIIIème siècle par Léopold, qui lui préféra Lunéville, il subit quelques vicissitudes et devint le Musée Lorrain en 1848. Il est orné d’une remarquable porterie, inspirée de celle de Blois, mêlant de façon élégante l’art gothique et la Renaissance italienne.

Le style bien caractéristique de la Première Renaissance, dite encore " Gothique de transition ", allie ici des décors italianisants à des structures encore marquées par le moyen âge ainsi qu'on le voit à la découpe des balustrades des balcons, aux gargouilles et, sur la cour intérieure, par le recours à des arcs en tiers point, des contreforts coiffés de pinacles gothiques. Les fenêtres à meneaux, les médaillons figurés de la cour, la moulure torsadée qui court le long de la façade sur rue, les culs-de-lampe historiés des balcons (très restaurés) sont typiques de la Renaissance.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7982640x480_zps3c8e6a8e.jpg

Porte de la Craffe

Elément de fortifications le plus ancien de Nancy, elle fut édifiée au XIVème siècle et servit de prison durant de nombreuses années. Elle fut doublée par la porte Notre-Dame, visible à l’arrière. Au XVIIème siècle, la Porte de la Citadelle vint renforcer les défenses de la ville. Les deux portes étaient alors séparées par des fossés

 

samedi 23 mars 2013

NANCY une autre place

Nous quittons la place Stanislas en passant sous l' Arc Héré.

Le thème principal du décor est la guerre et la paix, symbolisées par des branches de laurier et d'olivier, allusions à la Bataille de Fontenoy (1745) et au Traité d'Aix-la-Chapelle (1748).

Il est inspiré de l'arc de Septime Sévère à Rome.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7934640x480_zpsf5edb55a.jpg

Après la place Vaudémont nous empruntons la grande rue, artère remontant au Moyen âge bordée de maisons qui ont gardé pour la plupart leur façade d'origine.

Dans cette même rue, une plaque : 1477

La bataille de Nancy  opposa, le 5 janvier 1477, le duc René II de Lorraine à Charles le Téméraire, duc de Bourgogne,

Ce dallage marque l'emplacement de la maison dans laquelle avait été déposé le corps de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne et tué devant Nancy.

 

vendredi 22 mars 2013

LEMURIENS dans l'Isalo

Lémur à front roux

Chez le mâle le dos et la queue ont une couleur allant du gris au gris-brun, alors que le ventre est gris crème, plus blême. La face et la zone située entre les yeux sont grises à noir. La couronne est brun roux. Les joues sont touffues et blanches. Les oreilles sont grandes et cachées. Les yeux sont rouge-orange.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0525640x480_zps95af6a22.jpg

Chez la femelle le dos et la queue ont une coloration grise, gris-brun ou gris-roux. Le ventre est très souvent gris pâle. La face est gris sombre à noir, la couronne est grise. Les joues sont de couleur crème et moins touffues que chez les mâles.

 

Eulemur fulvus rufus est un Lemur de taille moyenne, avec une longue queue et dont le corps se trouve généralement en position horizontale. Les déplacements s’effectuent sur un mode quadrupède.

 

Les plus belles photos à la fin du diapo

 

                                                             la suite LUNDI .....................

jeudi 21 mars 2013

Massif de l'Isalo (suite)

Au bout d’une bonne heure de marche avec plus de  montées que de descentes, on se trouve soudain au-dessus d’une vallée qui ressemble à la fameuse Vallée de la mort des USA. , à l’exception d’une zone de verdure, zone agricole.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0488640x480_zps462fbbfa.jpg

L’origine du nom Isalo qui signifie Où les vaincus furent dépouillés repose sur deux explications : la première selon laquelle le massif de l’Isalo fut le théâtre d’évènements sanglants à la suite desquels les vaincus auraient effectivement été dépouillés.

 

La deuxième explication est tirée d’une légende liée au caractère mystérieux des lieux : le massif de l’Isalo aurait abrité des bandits qui attaquaient les voyageurs et les soulageaient de leurs bagages

 

 

Le Vontaka ou Pachypodium rosulatum de la famille des Apocynaceae. Endémique de Madagascar, le Vontaka vit sur les rochers (en gros plan sur la photo 1)

DEMAIN .................LES LEMURIENS 

mercredi 20 mars 2013

Parc de l'Isalo

En entrant dans le canyon, on peut voir des tombeaux bara creusés dans la façade rocheuse. 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0507640x480_zps22b11816.jpg

Ces grottes servent de tombes aux habitants de la régions, à majorité Bara, qui pratiquent le retournement des morts "famadihana" :

Le défunt est d'abord emmuré dans une grotte de basse altitude à quelques mètres de hauteur dans la falaise.

Quelques années plus tard, selon un rituel, ses ossements sont retirés, lavés dans la rivière et enveloppés dans un nouveau linceul.

Il seront à nouveaux mis dans un cercueil et enfouis définitivement dans une grotte plus élevée dans la roche.

L'entrée de la grotte est fermée avec des rochers.

La cérémonie du retournement est l'occasion de faire la fête pendant deux à trois jours, de chanter et danser, de consommer de la viande de zébus et ... du rhum.

 

mardi 19 mars 2013

La reine de l'Isalo

Nous traversons à présent la grande région de l'ISALO où l'action de l'érosion a contribué à la formation  de formes étranges  dans les massifs de grès comme La Reine de l'Isalo (12 km au sud ouest de Ranohira)

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0427640x480_zpsac6678da.jpg

Les Bara (ethnie)  voient le profil d’une reine couronnée dans ces deux rochers érodés visibles depuis RN 7.

lundi 18 mars 2013

La fièvre des saphirs

Passage à Ilakaka pour jeter un coup d’œil sur le far West malgaches ( la ville des saphirs).

 C’est une nouvelle ville qui a été crée vers 1998 à cause de l’existence du saphir dans la région qui attire presque beaucoup des gens venant de toutes les régions de l’île dans l’espoir de trouver une source de revenus meilleure.

 

De petites parcelles non officielles ci et là avec des puits, des galeries dans lesquels s'engouffrent des malheureux au risque de leur vie afin de trouver des veines de filon. 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0400640x480_zps652b60f7.jpg

 

A différence des Thaïlandais et des Sri-Lankais, les Malgaches n’ont pas les moyens d’acheter les saphirs vendus par ceux qui travaillent dans les carrières.

Conséquence, la plupart des saphirs extraits sont acquis par des clients asiatiques.

 

dimanche 17 mars 2013

NANCY.......... la place

Jusqu'au milieu du XVIIème siècle, une vaste esplanade séparait la Ville-Vieille et la Ville-Neuve de Nancy.

Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne, devenu Duc de Lorraine en 1737, va projeter d'y établir une place destinée à honorer et glorifier son gendre le roi de France Louis XV.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7904640x480_zpse7bd4701.jpg

 Stanislas pris comme architecte Emmanuel Héré .

Emmanuel Héré construisit des pavillons : l'hôtel de veille, l'opéra-théâtre, le musée des beaux arts.

Il  fit entourer la place par des grilles  finement ouvragées et rehaussées d'or (dorées à la feuille), réalisées par le ferronnier Jean Lamour.

Elles forment des sortes de portes flamandes à droite et à gauche de l'hôtel de ville et de simples panneaux entre les pavillons bordant les rues Stanislas et Sainte-Catherine. Elles valent à Nancy le surnom de « ville aux Portes d'Or ».

 

 

Deux fontaines furent dessinées par Guibal. Elles sont symétriques représentant Neptune et Amphitrite  et sont disposées dans les angles qui relient les basses face aux pavillons latéraux.

Elles sont dans un style rococo qui contraste  avec l'architecture classique de la place.

 

samedi 16 mars 2013

ROSHEIM

L'accès à la ville : il se fait par les portes de la ville, vestige de la double enceinte de fortifications.

La tour de l'horloge et la porte de l'hôpital, sont les plus anciennes et sont situées de part et d'autres de l'église romane. Les deux autres, à l'est et au nord de la ville, font partie de la seconde enceinte et sont les portes Basse et du Lion. 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7496640x480_zps2d56808e.jpg

La rue principale qui traverse la cité est la rue du Général De Gaulle et permet d'accéder aux différentes curiosités.

L'Eglise Saint Pierre et Saint Paul : Construite en grès jaune de Westhoffen, ce chef d'œuvre de l'art lombardo-rhénan roman a été construite au XIIème siècle. Le clocher, gothique, en grès rouge date de XIVème siècle

 

A l'extérieur les éléments de décoration sont typiques de l'art roman. Sur le toit deux sculptures apparaissent, l'une figure un mendiant tenant une sébile (représentant la charité ou l'architecte collectant des dons pour la construction), l'autre figure un homme en prière.

 


Rosheim par chevrette13

vendredi 15 mars 2013

un tombeau sur la nationale 7

Dans la région Sud c’est une grande fête lorsqu’ il y a une personne qui décède .

Souvent on tue tous les zébus de la personne décédée, et on les partage avec tous les gens du village.

 On enterre la personne lorsque tous les zébus sont tués, on place toutes les cornes du zébu sur la tombe . 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0354640x480_zpsf58f37bd.jpg

Les sépultures se complètent par des aloalo ,hauts poteaux entièrement sculptés qui sont surmontés d’effigies de défunts représentés dans les scènes de vie quotidienne.

jeudi 14 mars 2013

Nationale 7 après Tuléar (2)

Le rhum arrangé est une préparation de rhum dans laquelle ont macéré divers ingrédients tels que des feuilles ou des fruits. C'est une spécialité de La Réunion et de Madagascar.

Le dit Rhum de Madagascar est produit artisanalement par les paysans.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0329640x480_zps8b926846.jpg

Le toaka gasy est à base de canne à sucre et de fruits de tamarin

-La canne est hachée puis mélangée au le tamarin et broyée.

-On laisse macérer quelques temps au soleil dans des fûts

-L' alambic est un tronc d'arbre creusé en auge

 -L'étanchéïté de la chaudière est assurée par de la bouse de zébu.

Le produit obtenu  titre autour de 60/70°.

 

mercredi 13 mars 2013

Nationale 7 après Tuléar

La RN7 de de TANANARIVE à TULEAR offre l’un des itinéraires les plus praticables de la Grande île.

Les fours à briques se concentrent à proximité des villes et sur les axes de communication.

 Deux ouvriers mettent un mois environ pour édifier un four de 20 à 30 000 briques, suivant un ordre bien précis qui permet la cuisson sur deux faces au moins de chaque brique tout en ménageant les trous des foyers et d’alimentation en bois de chauffage, ainsi que les cheminées de tirage.

Le rendement varie assez peu : on obtient en général 80% de briques bien cuites, 15% de briques surcuites ou pas assez cuites et 5% de pertes.

Les briques surcuites sont utilisées comme matériau de remplissage dans les murs, les briques mal cuites subissent une nouvelle cuisson.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0303640x480_zps9137fd2f.jpg

 

A Madagascar, les tombeaux sont souvent trés richement décorés.

Ceci  prouve bien que les Malgaches vouent un culte trés particulier à leurs morts. 

 

Proverbe Malgache:

 

Les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés.

 

mardi 12 mars 2013

Vitrolles

Pour la communauté "entre ombre et lumière" gérée par HAUTECLAIRE nous allons prendre de la hauteur.

Pour cela balade dans le vieux village de Vitrolles (BdR) qui domine , telle une vigie, les pistes de l'aéroport de Marseille-Marignane

 


Vitrolles par chevrette13

 

 

Canal du Mozambique

La flore du sud-ouest de Madagascar est caractérisée par le bush dominé par le fourré typique d’épineux.

 Les espèces végétales les plus marquantes de cette réserve sont les « arbres bouteilles » ou les baobabs, les cactus, les épineux, en raison de climat semi-aride, fréquemment balayer par les vents forts.

Le lagon d'IFATY constitue un endroit très fréquenté par tous les Vezo qui ont comme activité principale la pêche artisanale.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/IMG_0656640x480_zps6f6c4eb7.jpg

 Mangily est aussi un village de pêcheurs à coté d’ Ifaty et qui offre de très jolies plages et hotels, "les pieds dans l'Océan Indien, plus précisémment dans le canal du Mozambique.

C’est un lieu de villégiature balnéaire

 

lundi 11 mars 2013

Beauté à Ifaty

Masonjoany

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0195640x480_zps56e779db.jpg

Certaines  femmes malgaches s'enduisent le visage avec une pâte obtenue en grattant l'écorce d'un arbre (Masonjoany) qui donne une poudre qu'elle mélange avec de l'eau 

Cela leur permettrait de se protéger du soleil et de rester jeune et belle longtemps, pratique visible surtout dans le sud, les côtes...

dimanche 10 mars 2013

OBERNAI (fin)

L’hôtel de ville à Obernai comprend les plus anciens vestiges datés de la commune ; l’un des supports des arcades encore visibles dans la salle du rez-de-chaussée porte en effet la date de 1370.  

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7474640x480_zpseb23abbc.jpg

C’est sous ces arcades, la Laube, que siégeait le tribunal des bourgeois. Le bâtiment est l’aboutissement de plusieurs transformations qui s’échelonnent du XVe siècle à 1848. En 1462, c’est un charpentier de Sélestat qui est chargé des travaux, puis de nouvelles transformations sont entreprises en 1523 sous la direction de Hans Jungling, maître maçon d’Obernai.

Il en subsiste notamment les fenêtres à linteaux ornés de branches sculptées de la façade nord. Un balcon, dont certains éléments sont conservés, est ajouté en 1604.  

En 1846-1848, des agrandissements sont effectués selon les plans d’Antoine Ringeisen ; les façades sont alors décorées de peintures, inspirées de celles de l’ancien hôtel de ville. 

samedi 9 mars 2013

de TULEAR à IFATY

Depuis Tuléar, notre guide nous propose de faire un tour dans la ville d'Ifaty, ville distante de 25 km environ mais 25 km de piste et souvent piste sableuse...en cours de route nous avons croisé des camions brousse, taxis brousse, chariots tirés par des zébus et des gens qui marchaient à pied, qui marchaient...allant d'un village à un autre, ici c'était les tribus des Vezo.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0128640x480_zpsd73da540.jpg

Les Vezo sont l'une des dernières ethnies nomades du pays. Pêcheurs, ils partent loin de leur village. Durant cette période, ils bivouaquent dans les dunes, utilisant la voile carrée de leur pirogue comme toile de tente. Les Vezo sont aujourd'hui localisés autour de la ville de Tuléar.

Nous avons vu aussi une ferme,  "de culture" de spiruline, algue servant de complément alimentaire....

 

 

 

Le marché aux fleurs de TANA

Nous quittons les abords du lac pour le marché aux fleurs.

Mon oeil a  été davantage attiré par le comportement des enfants que par les fleurs. 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0013640x480_zpsf1ef70b0.jpg

Les plus grands qui s'occupent des petits alors que les parents font leur commerce de plantes ou de terre, les petits qui jouent avec des riens, d'autres qui mangent du koba acheté en tranche fine auprès d'un vendeur ambulant 

Le KOBA :

Gâteau enveloppé de feuilles de banane. La pâte est composée

de farine de riz, de pistaches pilées, de miel ou banane

 

mercredi 6 mars 2013

OBERNAI (2)

Nous continuons notre parcours dans Obernai avec la place de l'étoile. La place de l’Etoile qui tire son nom de l’enseigne d’une auberge située au n° 7, était traversée par le canal des moulins, partiellement aménagé en lavoir. On y jaugeait également les tonneaux, d’où le nom de ‘Sinnplatz’.     http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7393640x480_zpsc8f47e0f.jpg La halle au blé, ancienne boucherie publique a été construite en 1554 dans le style Renaissance, auquel sont mêlés des éléments
gothiques.
La façade avec pignon est ornée de deux têtes de bovins et des armoiries de la ville.
Obernai 2 par chevrette13      

OBERNAI (3)

Nous continuons la découverte d'OBERNAI , passage devant la la synagogue.

Construite en 1876 en style néo-roman sur les plans de Jacques Albert Brion, la synagogue a été financée par les contributions volontaires de la communauté juive, forte alors de 205 membres.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7427640x480_zpsaa7a31f4.jpg

clic image

L'ancienne Communauté a disparu au 15ème siècle. Les Juifs reviennent s'installer à Obernai au cours du 18ème siècle. Une synagogue privée y est édifiée vers vers 1750 ; les vestiges en ont été remis à jour il y a quelques années. 

L'importance croissante de la communauté nécessitera la construction d'une nouvelle synagogue qui sera achevée vers 1876 ; celle-ci est toujours en usage. Le rabbinat de la circonscription se trouvait à Niedernai, siège avant la Révolution du Beth Dîn (tribunal) de la Noblesse immédiate d'Alsace. Transféré à Itterswiller après 1854, il passa à Obernai en 1867. 

Une place proche de la synagogue d'Obernai porte désormais le nom d'André Neher, natif de cette ville. Elle a été inaugurée le dimanche 21 mai 2000.

 

Les remparts d'Obernai sont constitués d'une double enceinte fortifiée, achevée en 1298 puis agrandie à la Renaissance et restaurée en 1682, aujourd'hui classée Monument historique   .http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7433640x480_zps06deef90.jpg

Le rempart Maréchal-Foch est la section la mieux préservée de cette construction entourant la ville et offrant sur plus d'un kilomètre une intéressante promenade.

Celle-ci permet notamment d'observer une trentaine de tours en partie conservées.

 

 

 

 

 

lundi 4 mars 2013

OBERNAI (1)

Située au coeur de l'Alsace, au pied du Mont Sainte Odile, Obernai est une des rares petites villes alsaciennes à avoir su garder son décor d'autrefois avec ses murailles, ses tours fortifiées, ses maisons médiévales et ses innombrables coins pittoresques.  http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7360640x480_zps2766195e.jpg LE KAPELLTURM, monument emblématique de la ville,  a rempli une triple fonction :
- clocher de la chapelle de la vierge
- tour de guet (2 équipes de veilleurs se relayaient jour et nuit au sommet)
- beffroi de la ville avec 6 cloches
Surmontée d'une flèche, la galerie a été rajoutée en 1596. http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN7373640x480_zps9a164820.jpgL’église catholique, inaugurée en 1872, remplace un sanctuaire gothique (15ème s.)  démoli en 1867,  lui-même élevé à l’emplacement d’une église romane avec crypte (vers 1160-1170).  
Obernai 1 par chevrette13    

IFATY les zébus

Dans le sud, il est très courant de rencontrer de grands troupeaux de zébus.

 

Le zébu (Bos taurus indicus) est un bovidé domestique descendant d'une sous-espèce indienne de l'aurochs. Le mot zébu vient du tibétain « zeba » signifiant étymologiquement « bosse ».

Madagascar compte presque autant de zébus que d’habitants.

  Ils sont synonymes de richesse et il n’est pas rare de croiser d’immenses troupeaux dans les régions Sud et Ouest de l’île.

Pour certaines ethnies, comme les Bara, voler un zébu est signe de courage et de force.

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0180640x480_zps3d058e6d.jpg

A Madagascar, le sport national est le savika, sorte de tauromachie sans mise à mort du zébu. Le principe est de s'agripper avec ses mains sur la bosse du haut du dos du zébu et d'utiliser ses jambes comme des ressorts pour éviter de se faire piétiner par les pattes du zébu. Ce sport est somme toute dangereux. Ceux qui pratiquent ce sport sont appelés les "zébus boys" à Madagascar.

 

Un peu plus rare tomber sur un mariage...

dimanche 3 mars 2013

TANA ville basse

Le centre de la capitale est le lieu de passage des touristes. 

Le point de repaire est le lac Anosy. (lac vu depuis la ville haute , articles précédents)

Au milieu de ce lac un monument au morts rend hommage aux soldats tombés pendant la 1ère guerre mondiale. La statue en bronze, érigée par les français Barberis et Perrin en 1927 représente l'ange noir. 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN9990640x480_zpsdc7c6b4e.jpg

Le lac est bordé dans sa périphérie par des Jacarandas qui paraît -ils sont magnifiques lorsqu'ils fleurissent.

Mais la balade n'est pas si romantique que ça, car le lac sert de déversoir aux eaux usées de la ville !!

 

samedi 2 mars 2013

TULEAR le marché........Madagascar

Nous suivons notre guide Naina en direction du marché central de Tuléar..

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0276640x480_zps8133bdaa.jpg

 On y trouve de tout, de la volaille sur pattes (enfin sur le dos des porteurs), de la viande, des marmites, des fruits, de quoi se soigner par les plantes et les pousse pousse qui attendent les ménagères chargées...

Allons y

 

vendredi 1 mars 2013

TULEAR voyage à Madagascar

TULEAR en Français mais TOLIARA en Malgache point de rendez-vous avec Naina qui sera notre guide durant notre circuit. Guide travaillant à son compte dont j'ai eu les coordonnées par une dame française.

Durant 6 mois nous avons correspondu avec lui via le net pour préparer notre voyage, résultat : un guide sérieux, sympa, gai, de parole avec lequel nous avons passé de grands moments et qui est devenu un ami !!

Si un jour vous désirer aller à Madagascar je peux vous donner son adresse.

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0094640x480_zps57d5e736.jpg

Toliara donc, sur la côte du Capricorne , connu aussi pour sa tortue mais SURTOUT  pour la race canine "le coton de Tuléar".

Ville ou les pousse-pousse, on devrait dire les  tire-tire !!! vous offre un ballet à travers les rues........

 

 

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/madagascarpopTuleacutear_zps9e0f2c86.gif