dimanche 31 octobre 2010

Fos/Marseille( suite) ........... balade en Provence

 Limiter les pollutions liées aux activités humaines, un objectif utopique ou accessible ?

Le complexe de Marseille Fos se confronte quotidiennement aux nuisances apportées par les activités industrielles qu’il génère. Il s’engage à limiter la pollution des sols, des eaux et de l’air.
http://i54.tinypic.com/osgxaw.jpg

suite de la visite

samedi 30 octobre 2010

Fos/Marseille ........... balade en Provence

Dans le cadre des Journées de la Mer, les marseillais ont eu  la possibilité de visiter (gratuitement) les installations portuaires de Fos  et de Marseille en bateau du samedi 5 au dimanche 6 juin 2010.

http://i53.tinypic.com/14c8abc.jpg

Autrefois la commune  de Fos vivait des marais salants, mais désormais l'économie de la ville est basée sur l'industrie, avec la présence d'un important complexe industriel portuaire.

                                                      BALADE UN PEU SPECIALE


vendredi 29 octobre 2010

NABEUL et ses poteries .... voyage en Tunisie

http://i50.tinypic.com/rjkx2b.jpg

Quand vous arrivez à Nabeul, tout de suite vous avez les deux symboles de la ville :
                                                 la poterie
                                               les oranges

Le vendredi, grand marché ... on y va ...




http://i45.tinypic.com/1112jyr.jpg

 


jeudi 28 octobre 2010

Sidi Bou Saïd .... Voyage en Tunisie

Perché su la falaise qui domine Carthage et le golfe de Tunis, le village  de Sidi Bou Saïd est un petit paradis aux couleurs de la Méditerranée.

http://i47.tinypic.com/2py74ar.jpg

Nous allons faire un tour de ce village, puis nous irons au restaurant, vous verrez
une gargoulette :


http://i47.tinypic.com/2nqtf20.jpgRECETTE

Petite jarre ou gargoulette dans laquelle sont enfouis le gigot d'agneau coupé en tranches, les tomates, pommes de terre, oignons et poivrons émincés auquels on ajoute le sel, le poivre, le safran, le poivre rouge ainsi que l'huile d'olive et un bouquet de thym et de romarin.
 Couvrir d'eau. Fermer la jarre avec un couvercle et colmater les fentes d'un mélange de farine et d'eau puis la placer dans une tabouna ou à four moyen pendant une heure.

Servir tel que ou accompagné d'un riz aux légumes cuits à la vapeur.

http://i46.tinypic.com/2w65i88.jpg



DIAPORAMA

mercredi 27 octobre 2010

Invitation à la danse (3) ...... voyage en Tunisie

Hier j'avais mis une vidéo qui est passée inaperçue car j'avais publié 2 articles, aussi  je vous invite à la regarder au moins à mi chemin et  surtout à  la fin( quelques secondes) vous ne serez pas déçus !!! foi de chevrette



Costumes d'une ou deux pièces en chiffon ou des matériaux brillants avec des broderies de perles et paillettes.
 Souvent accompagné par des bijoux de strass. Les cheveux sont portés ouvertes, quelques fois avec un bandeau.
DIAPORAMA

mardi 26 octobre 2010

de retour .....

 Etape 1 : vider les valises

http://i53.tinypic.com/2qlcxfc.jpg  Etape 2 : ménage

http://i52.tinypic.com/28slzie.jpg

Etape 3 : répondre aux commentaires et remercier les visiteurs du blog

 http://i56.tinypic.com/swb6so.jpg 

   balade dans le jardin avant le départ

                                                                    et invitation à la danse article ci-dessous.......


Invitation à la danse (2) voyage en Tunisie


http://i48.tinypic.com/34npiro.jpgLa danseuse exprime la musique. Elle suit la mélodie, les instruments et les accents.


 Ses mouvements peuvent être aussi complexes que la musique.



Les bras sont doux et ronds et suivent plutôt la direction haut - bas
.


http://i49.tinypic.com/19njtg.jpg

DIAPORAMA









lundi 25 octobre 2010

Thé à la menthe .... Voyage en Tunisie

    Avant ce thé à la menthe il y a eu le repas


Ahlem, jeune fille tunisienne travaille pour une agence de location de
voitures avec ou sans chauffeur à Hammamet.
C'est comme cela que nous l'avons connue et comment est née notre amitié.

Elle nous a invités chez elle à Nabeul où  elle habite avec  ses parents.

voici quelques photos ...

Diaporama


dimanche 24 octobre 2010

cool globes .... balade en Provence

Du 8 juin au 8 octobre 2010 Marseille accueille l’opération cool globes ou comment l’Art peut se mettre au service du développement durable et des enjeux liés à la protection de l’environnement et contre le changement climatique.



Nous espérons avoir autant de "Cool globes" dans les rues de Marseille, que nous avons eu de vaches lors de la "Cow parade" en 2007", déclare Nicolas Leccia, organisateur des "Cool Globes Marseille 2010". Après Chicago en 2007, Washington DC, San Francisco et San diego en 2008, ou encore Los Angeles et Copenhague en 2009, l'exposition internationale "Cool Globes" investira les rues de la cité phocéenne, du 8 juin au 8 octobre 2010.
 En effet, entreprises, associations, institutions, commerçants ou même particuliers peuvent acquérir un ou plusieurs "Cool globes" pour la somme de 7 500 euros HT par pièce. Le propriétaire choisit, ensuite, l'artiste qui habillera son globe, exposé à l'air libre dans les rues de Marseille.

samedi 23 octobre 2010

chichi, panisse... voyage en Provence

Le Chichi-fregi est une institution à l'Estaque. C'est un beignet long roulé dans le sucre.(on peut y ajouter de la chantilly) Bien que cette spécialité du coin soit loin d'être diététique, elle n'en est pas moins populaire, comme le montre l'affluence autour des kiosques le week end et jours fériés.



 

On y  confectionne aussi des panisses, petites galettes de farine de pois chiche (+huile d'olive,eau,sel),qu'on mange chaudes et salées de préférence.


vendredi 22 octobre 2010

Carthage autrement ...... Voyage en Tunisie



La ville de Carthage, Banlieue de Tunis abrite le palais présidentiel mais aussi une cathédrale
.


La cathédrale Saint-Louis de Carthage, située sur la colline de Byrsa, est une ancienne cathédrale catholique aujourd'hui désaffectée pour le culte.

L'édifice est de style byzantino-mauresque en forme de croix latine et sa façade encadrée de deux tours carrées.



                                                        A carthage vous pouvez aller au musée
                                         juste à côté de la cathédrale...




Au centre de la ville de Carthage, le musée national de Carthage se tient au sommet de la colline de Byrsa, un emplacement symbolique, où l'ancienne cité punique fût bâtie : on remarque aux alentours des vestiges remontant au IIe siècle avant notre ère.
 On profite au passage du point de vue sur les environs.





jeudi 21 octobre 2010

Invitation à la danse (1) .... voyage en Tunisie



Soirée danses locales, le soir à l'hôtel
La musique classique pour la danse orientale est complexe avec des changements de vitesse et de rythme ainsi que des accents.
Aujourd'hui on utilise aussi la musique arabe populaire

Quelques extraits ci-dessous dans le diaporama


mercredi 20 octobre 2010

La Médina ...de Tunis voyage en Tunisie

Chaque Bab (porte) de la Médina rappelle une sainte personne, une certaine période de l’histoire de la ville, l’ancienne topographie de Tunis.

<script type="text/javascript"> </script>




Qu’il se spécialise dans le commerce des tissus, dans le commerce des bijoux ou encore dans le commerce des produits artisanaux…, le souk de la Médina de Tunis représente  l'espace commercial privilégié.




Les souks constituent un véritable réseau de ruelles couvertes et bordées de boutiques



marchands d’étoffes, 

parfumeurs, 

marchands de fruits secs, 

libraires ,

  marchands de laine...







La mosquée, à l'intérieur de la Médina

mardi 19 octobre 2010

Tunis ..............voyage en Tunisie

Tunis est la capitale de la Tunisie depuis 1159.
Tunis et sa banlieue accueille toutes les institutions

nationales :

    * la présidence de la République qui siège au palais présidentiel de Carthage ;
    * la Chambre des députés et la Chambre des conseillers, composant le parlement, qui siègent dans l’ancien palais beylical du Bardo aux côtés du musée national du Bardo ;
    * les ministères et les organismes publics ;
    * le Conseil constitutionnel ainsi que les principales institutions judiciaires.


lundi 18 octobre 2010

En train pour Tunis ....... Voyage en Tunisie


    Si vous séjournez à Hammamet, il est très facile d'aller passer la journée à moindre prix (3€ environ) il suffit de prendre le train qui vous laisse au centre ville de la capitale.


C'est vrai que Le réseau ferroviaire de la SNCFT ne couvre pas tout le pays mais ses trains modernes, confortables et rapides respectent les horaires. Les trains tunisiens sont sûrs et pas chers.

L'axe structurant du centre de la ville est constitué par les avenues de France et Habib Bourguiba, conçues comme les équivalents tunisois de la rue de Rivoli et des Champs Elysées parisiens avec leurs cafés, grands hôtels, magasins et lieux culturels.

De part et d’autre de cet axe arborisé, au nord comme au sud, la métropole s’est étendue en constituant divers quartiers aux visages variés, le nord accueillant plutôt des quartiers résidentiels et d’affaires alors que le sud accueille des quartiers industriels et plus pauvres.

DEMAIN DIAPORAMA
PETIT COUCOU A TOUS :

j'ai du mal à me connecter mais je ne vous oublie pas

(chevrette13 depuis la Tunisie) merci à tous

dimanche 17 octobre 2010

Cézanne Peint .... balade en Provence

Le chemin des peintres de l'Estaque
   


" Peindre d'après nature ce n'est pas copier l'objectif, c'est réaliser ses sensations ", écrivait Cézanne.


En 1876, Cézanne décrit à son ami Pissarro, le motif estaquéen opposé à ce que recherchent les impressionnistes comme Renoir qui privilégient la peinture d'une nature changeante aux variations douces et subtiles :

" Le soleil y est si effrayant qu'il me semble que les objets s'enlèvent en silhouette, non pas en blanc ou noir, mais en bleu, en rouge, en violet (...). Je puis me tromper, mais il me semble que c'est l'antipode du modelé ".
Son travail sur les motifs, les séries de tableaux  de la rade de Marseille et de l'Estaque en particulier, le choix des gammes de couleurs dans les ocres, les bleus gris, les verts sombres, la géométrie de plus en plus poussée des formes, marquent l'évolution d'un style qui fera école.

samedi 16 octobre 2010

L'Estaque(3) ..... balade en Provence

                                 LES JOUTES

La joute provençale est un combat sur l’eau entre deux personnes se trouvant chacune sur un bateau, en haut d’un plateau appelé en provençale (teinteine/ teintaine) et le but du jeu consiste à envoyer son adversaire à l’eau au moyen d’une lance.

Chaque jouteur est protégé par un plastron en bois et tient dans la main gauche un témoin qui doit l’empêcher d’attraper la lance de son adversaire.



Le jouteur prend place sur cette tintaine en tenue.
Cette tenue comprend

    * Un pantalon blanc de marin
    * une taiole aux couleurs du club
    * un maillot aux mêmes couleurs, ou distinctif de son titre de champion

Tout jouteur doit rester sur sa tintaine pour être déclarer vainqueur. S’il tombe, il perd.


vendredi 15 octobre 2010

Thermes d' Antonin voyage en Tunisie

Le monument s’élevait sur trois niveaux et était surmonté de nombreuses coupoles.

Aujourd’hui, seuls des «îlots» subsistent de ce formidable édifice, en particulier, des vestiges du niveau inférieur, réservés au personnel et au service.

Ils permettent cependant d’en entrevoir la grandeur et la magnificence.

La visite en est facilitée grâce au fléchage au sol et à une signalétique élaborée.


jeudi 14 octobre 2010

Thermes d'Antonin ................Carthage voyage en Tunisie

Les thermes d’Antonin, situés à Carthage (Tunisie), sont le plus vaste ensemble thermal romain construit sur le sol africain.

 Ils constituent aussi le seul bâtiment thermal de Carthage dont il subsiste quelques vestiges, en dépit de la prédation féroce qui a sévi sur le site archéologique et dépouillé le monument de ses matériaux.

Un lien ci-dessous pour plus de détails sur le site:

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermes_d'Antonin_de_Carthage

 DEMAIN DIAPORAMA SUR LES THERMES http://i55.tinypic.com/293u91k.jpg

mercredi 13 octobre 2010

Elissa ou Didon ............. voyage en Tunisie

Selon  les récits des anciens, Carthage aurait été fondée vers 814 av. J.-C. par la princesse Elissa, sœur du roi de Tyr, Pygmalion.


Son destin, aussi grandiose que tragique, l’amena d’abord au fait de la puissance et de la prospérité au début du 3ème siècle av. J.-C. lorsqu’elle dominait économiquement la Méditerranée occidentale.

Mais les trois guerres puniques qu’elle mena contre Rome (264-146 av. J.-C.) aboutirent à sa destruction complète. Reconstruite par les Romains en 44 av. J.-C., Carthage redevient sous l’empereur Auguste la cité la plus prospère d’Afrique. Pillée par les Vandales en 440, reconstruite par les Byzantins en 533, elle fut finalement conquise par les Arabes en 698. Carthage sera alors démantelée et servira de carrière pour la construction de Tunis.




mardi 12 octobre 2010

Parc archéologique .......... Carthage voyage en Tunisie

Le parc des thermes d’Antonin est l’un des points principaux de la découverte de la cité antique de Carthage.

 Cependant, seuls les thermes font l’objet d’une attention particulière, le reste du parc étant laissé dans un état de conservation inquiétant : les mosaïques en place se dégradent, les éléments archéologiques sont difficilement accessibles et semblent parfois à l’abandon.



Dans sa partie haute, se trouvent quelques éléments intéressants qui appartiennent aux diverses périodes de l’histoire de la ville punique, romaine et byzantine

Deux basiliques chrétiennes, dites de Douimès , ont été bien conservées lors de leur découverte, avec en particulier de belles mosaïques, mais sont actuellement fort dégradées, tant en raison du ruissellement que de l’impact de la fréquentation touristique.

Une maison dite « de la cachette » a permis de retrouver de nombreuses statues de divinités dans une cave recouverte d’un sol de mosaïques. Les archéologues ont supposé que ces statues avaient été cachées au moment du triomphe du christianisme dans la région.


 





Clic images

Le quartier d’habitation est cependant fort mal conservé car il n’a pas vu de mesures de consolidation outre le réseau des voies. Des fours de potier ont également été retrouvés par les archéologues mais leurs traces en sont désormais fort ténues.


           DEMAIN DIAPORAMA SUR CE SITE

lundi 11 octobre 2010

Galerie de tableaux ... Voyage en Tunisie



Il est agréable de flâner dans les couloirs de l'hôtel où nous allons.

En effet de nombreux tableaux décorent les murs
clic

En voici quelques-uns dans le diaporama


dimanche 10 octobre 2010

L'Estaque (2) ........... balade en Provence

Le mot provençal estaco qui lui a donné son nom signifie « attache », et par extension « anneau d'amarrage »,

ou « port ».


 Une légende marseillaise

Dieu, un jour, décida de donner à Marseille tous les saints du paradis. Les ayant pris dans un grand sac, il survola la ville, et les jeta l'un après l'autre : sainte Anne, saint Pierre, saint Barnabé, saint Louis, saint Henri,.... Et quand il eut fini, arrivé à l'extrémité de la ville, son sac était vide, et il jeta l'estaco (l'attache).


vendredi 1 octobre 2010

à voir dans Kairouan (suite/fin) .... voyage en Tunisie

Insolites dans ce paysage aride, les bassins des Aghlabides, vastes réservoirs circulaires à ciel ouvert, alimentent la ville en eau depuis le IXe siècle.

clic image

La construction s'est effectuée au IXème siècle et comme cela se voit encore aujourd'hui, ils servaient de réservoir.

L'eau provenait des montagnes à l'ouest de Kairouan, transportée grâce à un aqueduc de 35 kilomètres
.


Le Mausolée Abi Zamaa El Balaoui

Appelé aussi Mosquée du Barbier, le mausolée Abi Zamaa El Balaoui constitue un merveilleux complexe architectural dont les principales caractéristiques sont la cour, la coupole, le mausolée et la médersa richement garnies de panneaux de faïences médiévales.

C'est le monument le plus visité de Tunisie.

DIAPORAMA

Abbaye de Montmajour.... balade en Provence

Patrimoine mondial de l'UNESCO, l'abbaye de Montmajour, située à 2 kms du centre ville d'Arles,  bâtie sur un ilôt rocheux, constitue un remarquable répertoire des formes architecturales romane, gothique et classique.http://i53.tinypic.com/34dn4fm.jpg


L'Abbaye de Montmajour s'illustre par la construction de deux ensembles monastiques du XIe au XVIII siècles, lieux de vie d'une communauté de moines bénédictins.


L'été, l'Abbaye de Montmajour accueille des expositions dans le cadre des Rencontres de la Photographie d'Arles.


Abbaye de Montmajour.(2)... balade en Provence

L'abbaye devint au XI° siècle nécropole des comtes de Provence. En 1018 eut lieu l'inhumation du comte Guillaume II, en 1026, celle de la comtesse Adelaïde et en 1063, celle du comte Geoffroy. Tous les trois furent inhumés initialement dans la crypte avant d'être transférés au XII° siècle dans le cloître.

http://i52.tinypic.com/10yigy0.jpg

Le cloitre rectangulaire comporte 4 galeries qui encadrent une cour sous laquelle est aménagée une citerne pour recueillir les eaux de pluie de façon à ravitailler les religieux.

  Son décor est proche de celui du cloitre de Saint Trophime. A son angle nord ouest, figure l’ancien enfeu des comtes de Provence et de Raymond Béranger V.      

    

les potiers de Nabeul ........... voyage en Tunisie

Nabeul est la ville de la céramique fabriquée à la main, par excellence, le plus grand centre de céramiques traditionnelles de la Tunisie.
clic

Les premiers potiers de la ville furent des Djerbiens, eux aussi connus pour la céramique de Guellala (Djerba)

La poterie de Nabeul est répandue dans toute la Tunisie et le grand souk du vendredi est une occasion  pour admirer ou acheter la céramique colorée.

Et si jusqu’au XVI eme siècle, les potiers de Nabeul confectionnaient seulement des objets en terre brute.

Nous avons rendus visite à des potiers ... diaporama


Atelier de peinture ....... voyage en Tunise


Après la visite chez les potiers de Nabeul
nous sommes allés dans un atelier de peinture,

au sous-sol d'un magasin

où travaille la soeur de notre amie tunisienne( clic image)

Diaporama


EL Djem .... voyage en Tunisie


Il est souvent considéré comme le troisième plus grand amphithéâtre du monde romain après le Colisée et celui de Capoue.


Sous son arène couraient deux galeries souterraines qui étaient éclairées par la partie centrale à ciel ouvert.
De part et d'autre, des ouvertures équipées de treuils servaient à hisser les cages des fauves dans l'arène.


Contrairement à la façade, en partie sauvegardée, les gradins ont considérablement souffert des outrages du temps et des hommes.

DIAPORAMA