dimanche 30 août 2009

l'ALTIPLANO - Pérou

Le quinoa appartient à la famille des Chénopodiacées, comme les épinards et les betteraves. La plante peut atteindre une hauteur de 2 mètres et rassemble ses graines en son sommet sous forme de grappes coniques
Le quinoa est une des plantes les plus nutritives du monde.
Sa graine est riche en protéines, aussi bien quantitativement que qualitativement.

De plus, sa composition lipidique surprend par sa teneur en acides gras essentiels ; sa richesse en minéraux est étonnante et sa composition en fibres confère au quinoa toutes les qualités qu’on attend d’un aliment moderne.
Des compléments d'infos, des recettes , voici un lien :
http://www.supertoinette.com/fiche-cuisine/141/quinoa.html
et un autre :
http://www.750g.com/recettes_quinoa.htm




Je connaissais le quinoa avant d'aller au Pérou.
Je l'utilisais un peu comme le riz.

Au pérou je l'ai goûté en soupe, grillé et sucré le matin comme céréale avec yaourt pour le petit déjeuner.
A conseiller à la place des pâtes, du riz.

samedi 29 août 2009

L'alpaga - Pérou

"Les animaux sont les anges de cette terre."Proverbe péruvien

Aujourd’hui les français emploient le plus souvent le mot ‘alpaga’.

                        Le mot ‘alpaca’ provient de la langue indigène

C'est un cousin du lama

L’alpaca  est un animal rustique qui peut vivre jusqu’à 25-30 ans

Sa valeur c’est sa laine dont la qualité est universellement reconnue

vendredi 28 août 2009

Eglise de Chivay - Pérou


Chivay dans une vallée entourée de hautes montagnes



Eglise Nuestra Señora de la Asuncion de Chivay :
Elle possède un retable baroque du 17 ème siècle,
un tabernacle qui date du 16 ème siècle et plusieurs peintures murales parmi lesquelles on trouve des représentations des Apôtres et du Baptême du Christ, peintes entre le 17ème et le 18ème siècle.


mercredi 26 août 2009

Repas à CHIVAY - Pérou



   

Quelques spécialités culinaires de la vallée de Colca








Petit diaporama, musique à la fin du diapo









repas à Chivay_0001
envoyé par chevrette13. - Evadez-vous en vidéo.

MACA - Pérou

Maca est un village situé au pied du Volcan Sabancaya et de la montagne Hualca-Hualca, à 23 kilomètres à l’ouest de Chivay.
Maca, a été l’épicentre d’un tremblement de terre en 1991. Le village et son église (surtout l'église) ont été progressivement reconstruits.
Eglise de Santa Ana de Maca :


 Elle possède une belle façade décorée, à l’intérieur elle conserve de beaux autels baroques, le tabernacle et une image du Christ crucifié qui date du 16ème siècle



PETITE VISITE : CLIQUER

Village de Maca_0001
envoyé par chevrette13. - Voyage et découverte en vidéo.

mardi 25 août 2009

Cultures en Terrasses - Perou


TOUJOURS DANS LE CANYON DE COLCA


Autre point d´observation permettant d´apprécier cette fois le canyon dans sa largeur et son usage agricole: cultures en terrasses



Ces terrasses pré-incas sculptées dans la montagne par les indiens Culluhuas.
La civilisation Culluhuas précède d’un millénaire la civilisation inca et maîtrisait parfaitement les techniques agricoles, preuve en est que leurs terrasses sont toujours utilisées par les paysans.


Maïs, quinoa, papas y sont cultivés par les paisanos locaux.


CLIQUER

cultures en terrasses_0001
envoyé par chevrette13. - Explorez des lieux exotiques en vidéo.

lundi 24 août 2009

Déco pour le plaisir ....

A la demande de Jocelyne et pour Marlène

Des Péruviennes .... Voyage au Pérou-18-

Les costumes des femmes sont très colorés.

Robes et vestes sont brodées de motifs floraux superbes.
Toutes portent un chapeau  rehaussé lui aussi de broderies.



le reste en vidéo : REGARDER / ECOUTER




dimanche 23 août 2009

Yaw! Les Péruviens .... Voyage au Pérou - 17-

Selon les estimations, le Pérou compte 29 000 000 d'habitants.
Les Amérindiens, descendants des Incas, représentent environ 45% de la population du Pérou; ce sont essentiellement des Quechuas et des Aymaras.
Près de 37% des habitants sont issus d'un métissage entre Amérindiens et descendants d'Européens.
Environ 15% des Péruviens sont d'origine européenne (surtout espagnole).
Les 3% restants sont issus de l'immigration, asiatique essentiellement (Japonais, Vietnamiens, Chinois).



L'espagnol, parlé par environ 70% de la population, fut longtemps la seule langue officielle du Pérou. En 1975, le quechua, une des principales langues des Amérindiens, fut également reconnu. Dans les Andes méridionales, les Péruviens utilisent également l'aymara, une autre langue indigène.


Le quechua est la langue des incas qui même si au depart elle n' était que sous forme orale elle a réussi à être préservée. 
Petit lexique
        .un : uj 
       .deux : Iskay

       .trois : Kimsa

  • quatre : Tawa
  • cinq : Pisqa
  • Six : Soqta
  • Sept : Qanchis
  • Huit : Pusaq
  • Neuf : Isqon
  • Dix : Chunka



Ahku Mikhu : nous allons manger
Ahku Punu : nous allons dormir
sipas : jeune fille
wayna : jeune homme
runtu : oeuf
mana : non
ari : oui
warmi : femme
qhari : homme
wasi : maison
yaku : eau 
yaqta : village
ayllu : famille
tutu : boire
Ayi anchu canchanki ? : comment ca va ?
Ayi yancani : ca va bien


samedi 22 août 2009

El condor pasa .... Voyage au Pérou-16-

Le cadre grandiose du lieu et les condors qui y nichent finissent par expliquer pourquoi le Canyon du Colca est devenu, en l'espace de quelques années, l'une des excursions les plus prisées des touristes .
Photos pas très nettes difficiles à prendre ces condors surtout pour moi avec un simple appareil .

la suite en  musique ....                                                                                                                                            





et vous verrez aussi la fleur emblématique du Pérou : la cantuta

















                                                         VIDEO / CLIQUER / ECOUTER ......




vendredi 21 août 2009

La vallée de COLCA .... voyage au Pérou-15-



 La Vallée Colca  se trouve à 3600 mètres d'altitude.
nombreuses terrasses agricoles datant d'avant la période des Incas. 

À l'époque des Incas, les récoltes de ces terrasses étaient partagées avec les peuples de la côte du Pacifique et des montagnes. 

C'était en quelque sorte le grenier du Pérou.


Les camélidés sud américains, capables de résister au dur climat des Andes, de porter de lourdes charges (les lamas),
 fournissant des lainages et de la viande de qualité (alpacas),
 voir même une des laines la plus douce du monde (vigognes),
sont des créatures fondamentales dans l’histoire et la culture de cette région
.


DIAPORAMA CI-DESSOUS

CLIQUER/ ECOUTER





jeudi 20 août 2009

A la rencontre des vigognes .... voyage au Pérou-14-





Nous quittons Aréquipa tôt le matin pour aller à  Chivay
.


Pour cela nous traversons une pampa quasiment désertique, caillouteuse, entourée de volcans où l'on peut rencontrer des lamélidés.

Initialement créée pour protéger la vigogne, animal menacé dans toute l'Amérique du Sud, la réserve est aujourd'hui d'importance majeure pour son rôle de réservoir d'eau pour Arequipa, 2ème ville du pays.


 L'altitude moyenne est de 4300m, avec 4 volcans culminant aux alentours de 6000m, de nombreuses zones humides, prairies et lagunes et plusieurs lacs de barrage qui alimentent la ville en électricité.

LA VIGOGNE

Durant cette traversée, nous avons vu des vigognes( lien pour plus de resnseignements sur l'animal )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vigogne

DIAPORAMA SUR LA TRAVERSEE/ CLIQUER/ ECOUTER

 


mercredi 19 août 2009

Spécialités culinaires ....attention âmes sensibles !! (Pérou -13)

 Au Pérou, on appelle la Terre la Pachamama, la " Terre-Mère ".
 Avant de manger, les Indiens jettent toujours un peu de nourriture sur le sol et avant de boire, ils y versent un peu de liquide parce que, selon eux, la terre a aussi faim et soif. Pour eux, ce geste est naturel.
 L'homme qui parle avec les plantes - Yvo Perez Barreto


Je vous laisse savourer :












Après la visite de Santa Catalina  donc nous sommes allés goûter les spécialités culinaires dont :
le rocoto relleno (j'ai adoré)

Ressemblant à un poivron, le rocoto est utilisé dans des potages, dans différentes sauces jusque dans des plats nationaux.
Le plat le plus connu  est le rocoto relleno, plat typique de la région d'Arequipa  qui est un mélange de viande et de fromage.

Par contre je n'ai pas pu goûter le cochon d'Inde, paraît-il très bon .
Deux photos prises en sortant du restaurant : un oiseau et une vendeuse ambulante sur le trottoir


mardi 18 août 2009

Santa Catalina (2) .... Voyage au Pérou-12-

1871 la dominicaine Josefa Cardena, nommé à la direction du monastère, mit fin à ces pratiques et imposa une vie d'extrême rigueur aux religieuses ; les servantes congédiées choisirent presque toutes de prendre le voile.

1970 sous la pression des autorités, la communauté très réduite (elle compta jusqu'à 500 religieuses) accepta de se cantonner dans un quart du couvent, soit 5 000 m2, et d'ouvrir au public les 15 000 m2 restant, en leur état d'origine.



Aujourd'hui Santa Catalina, petite ville dans la ville, a conservé son aspect austère de forteresse (les 20 000 m 2 sont entourés d'une haute enceinte). La visite est un enchantement car cette ville de poupée a conservé toutes ses caractéristiques de la vie monastique à travers 4 siècles.


La suite de la visite ci-après :

lundi 17 août 2009

La Sorgue à l'Isle sur Sorgue évidemment !



La Sorgue est un cours d'eau situé dans la partie sud-ouest du département de Vaucluse.
Il prend sa source à la fontaine de Vaucluse , franchit la «vallée close» pour rejoindre L’Isle-sur-la-Sorgue, puis s’écoule dans la plaine des Sorgues (secteur situé entre Avignon, Bédarrides et L’Isle-sur-la-Sorgue).

Après la ville, la marché, la rivière
DIAPORAMA+SON





Marché de Provence ....

Les marchés de Provence, souvent imités, jamais égalés, demeurent un espace de liberté et de convivialité qui fait tant défaut à notre époque.



L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.(proverbe provençal)
je vous emmène à l'Isle sur Sorgue

DIAPORAMA + SON


dimanche 16 août 2009

Isle sur la Sorgue

L’Isle-sur-la-Sorgue, autrefois L’Isle en Venaissin, était à l’origine une cité de pêcheurs née des eaux de la rivière.
 « Insula » au moyen âge, il s’agissait d’une véritable île au milieu des marécages, peu à peu asséchés par le creusement de canaux.
Ces nombreux canaux qui la ceinturent ou la parcourent ont permis de lui octroyer le surnom de « Venise comtadine ».
                                                                             1 - la ville (16/08/09)

DIAPORAMA+ SON : CLIQUER

samedi 15 août 2009

Une ville dans la ville ..... monastère de Santa Catalina (1) (11)



Aréquipa - Pérou

Une veuve fortunée, Doña Maria de Guzman, pieuse et sans enfant, voulait construire un couvent dans sa ville pour s'y retirer (auquel elle léguait toute sa fortune). L'évêque d'Arequipa et le Cabildo soutenaient ce projet et obtinrent l'autorisation du roi.

Un terrain rectangulaire de 2 ha fut acquis en pleine ville et la construction fut menée rapidement.
Milieu XVII° s., réparations du monastère après les tremblements de terre que connut Arequipa : il prit alors son aspect actuel.


Esprit et organisation du Monastère d'ordre carmélite :
la fondatrice voulut réserver l'accès de la communauté aux filles cadettes nobles qui devaient y apporter une dot.
Chacune recevait un petit appartement (mini-cellule, chambre de la servante, cuisine).






Ci-dessous, début de la visite :








vendredi 14 août 2009

Pomponnette ...

Ce matin

Du virtuel au réel .....



Hier j'ai tardé à répondre à vos coms car deux amis blogueurs ( dans mes favoris : Marlène et Alain) sont venus passer la journée à la maison.


C'était notre troisième rencontre.


Nous avons fait un petit tour dans Marseille l'après-midi et je vais partager quelques unes des photos prises.


CLIQUEZ et VENEZ avec nous à MARSEILLE



jeudi 13 août 2009

La cathédrale d'Aréquipa .... Pérou -10-

Située sur le flanc nord de la Place d'Armes de la ville, monument religieux du XVII ième siècle, construite dans un style néoclassique avec quelques touches d'influence française, la Cathédrale possède trois grands portails.



 A l'intérieur son autel le plus grand est de marbre de Carrare, confectionné par l'italien Filippo Moratillo; la chaire taillée en bois est l'oeuvre du Français Rigot et l'énorme orgue est de fabrication Belge.
  (clin d'oeil à nos amis Belges...)


L’ancienne cathédrale fut détruite lors d’un incendie en 1844. Elle fut
restaurée en 1868.



Elle fut durement frappée par le tremblement de terre de l’année 2001, qui affecta sérieusement ses tours


Visite en musique:


mercredi 12 août 2009

Invitation à visiter Aréquipa .... Pérou -9-

L’Église et le Complexe de La Compañía





Cet ensemble se compose de plusieurs édifices construits par les jésuites, aussi bien à des fins religieuses que de logement,


  un monument représentatif de l’architecture religieuse propre au XVIIe siècle (1660).


Cette église jésuite est la seule a avoir survécue entièrement aux tremblements de terre




Visite de l'église et un petit tour dans les rues à proximité ....


mardi 11 août 2009

YANAHUARA .... dans Aréquipa Pérou -8-

Le Mirador de Yanahuara.

 Construit au XIXe siècle, il est formé d’une série d’arcs sur lesquels ont été gravées les phrases des aréquipéniens les plus célèbres.









Jolie vue sur le Misti et sur l'église coloniale de Yanahuara.


                                   
C'est une église fondée par les jésuites.
 Saint Jean-Baptiste, est le patron de l'agriculture.


 Il mit en application au Pérou la fête de la Saint Jean, ainsi les Indiens purent continuer à célébrer la fête du soleil, l'Inti Raymi, qui se déroule chaque année lors du solstice d'hiver le 21 juin.


Ces constructions sont parfois un mélange de cultures andines et espagnoles.  














VISITE  EN MUSIQUE ET VIDEO CLIQUER

TAGUEE pour la 4e fois !!! la dernière heureusement !

MERCI à
ILEAJADE
POUR CETTE RECOMPENSE

à mon tour de taguer :
Gilles  pour ses conseils
Marlène pour ses talents d'artiste sur porcelaine
Alain pour ses tableaux
Asiamour pour ses textes
Elena pour sa ponctualité matinale
Barcelonnaise pour ses rappels historiques
Cricrimary pour ses photos aériennes
et à .... j'en ai d'autres mais limitée à 7, les autres pour une prochaine fois...

lundi 10 août 2009

Le coca ....en feuilles, tisane, bonbons Pérou - 7 -

Beaucoup de gens éprouvent en arrivant là le mal des montagnes, le SOROCHE comme ils l’appellent ici.
Cela peut se traduire par un essoufflement, des maux de tête, et dans les cas les plus graves, par des nausées voire des évanouissements.


Pour lutter contre le soroche, il y a plusieurs techniques.

 La plus efficace consiste à redescendre quelques centaines de mètres plus bas.
 On peut aussi rester allonger 24 heures en attendant que ça se passe. Le recours à l’aspirine, pour fluidifier le sang est aussi habituel
.

Une  bouteille d'oxygène est présente aussi dans la majorité des hôtels



Enfin, il y a aussi l’infusion de feuilles de coca, le fameux MATE DE COCA qui entraîne une légère accélération du rythme cardiaque.
Le maté de coca, on en sert partout à Aréquipa.
 On en trouve dans les hôtels, les bars, les restaurants, des sachets de feuilles sont vendus en pharmacie.
Nous avons pris des bonbons de coca !!!!(pas très efficaces) (voir article précédent)

Enfin, l’idéal reste, de toute façon, d’y aller tranquillement, le temps pour son corps de s’habituer à l’altitude et de faire le plein de globules rouges.

dimanche 9 août 2009

Derniers regards sur Ushuaia .... c'était le 31/12/2008

Avant de quitter la ville nous avons goûté aux fruits de mer  et surtout au gros crabe  "le centolla "


Nous avons aussi acheté nos derniers souvenirs


et pris nos dernières photos



et celle-là aussi car nous étions en Décembre



et nous avons eu droit à un tampon spécial sur le passeport

En réalité 3 tampons !!!